L'actualité en continu du pays de Brive


Vos sorties de la semaine

LUNDI 12 NOVEMBRE 2018

  • Atelier jeux pour séniors de 14h30 à 16h à Brive à la ludothèque municipale, allée Latreille à Gaubre. Gratuit sur inscription. Infos au 05.55.87.16.23 et sur mediatheque.brive.fr.
  • Connaissances du monde. La Route Napoléon, sous le vol de l’Aigle à 14h30 et 20h à Brive au cinéma CGR. Dans le cycle Connaissances du monde. Le 1er mars 1815, Napoléon débarque à Golfe Juan, pour reconquérir le pouvoir. C’est le début d’une aventure incroyable ; l’invasion d’un pays par un seul homme. Les chemins de cette épopée sont devenus La Route Napoléon la première route touristique de France, la plus belle comme parcours, la plus audacieuse comme tracé. Jamais monotone, toujours surprenante, cette route est un jeu de piste, jalonnée d’anecdotes, entretenues et enjolivées au fil des siècles. Durée: 2 heures. Tarifs: 8 et 9,50 euros. Infos au 0.892.688.588 et sur cgrcinema.fr/brive.

************

MARDI 13 NOVEMBRE

  • Atelier mardi famille de 10h à 11h30 à Brive à la ludothèque municipale, allée Latreille à Gaubre. Un atelier père-enfants (moins de 3 ans) autour du Père Castor. Gratuit sur inscription. Infos au 05.55.87.16.23 et sur mediatheque.brive.fr.
  • Atelier de langue occitane à 17h30 à Brive, aux archives municipales, 15 rue du docteur Massénat. Un atelier de pratique de la langue proposé chaque mardi par l’Institut d’études occitanes du Limousin en partenariat avec les archives municipales. Durée: 1 heure 30. Entrée libre et gratuite. Infos au 05.55.18.18.50 et sur archives.brive.fr. Également les 20 et 27 novembre.

************

MERCREDI 14 NOVEMBRE

  • Théâtre. Sombre Rivière à 20h30 à Brive au Théâtre municipal. Lazare et sa compagnie Vita Nova chantent pour mieux voir l’avenir. Lazare est auteur, metteur en scène, acteur et improvisateur. Un artiste inclassable qui questionne le présent. Il ne cesse d’interroger le passé pour mieux comprendre aujourd’hui, faisant parler vivants et morts. Avec Sombre Rivière, titre d’un standard de blues, Lazare et ses compagnons de route nous entraînent dans la musique et le chant pour dire tout à la fois la violence actuelle du monde et la force des songes. Écrit au lendemain des attentats du 13 novembre 2015, ce spectacle a pour fil rouge deux conversations consolatrices : l’une avec la mère de Lazare, Houria, l’autre avec Claude Régy, l’ami poète et figure du théâtre français. De Mourad Musset, du groupe La Rue Ketanou, à Ludmilla Dabo, une bande de neuf acteurs, danseurs et chanteurs nous embarquent dans une aventure poétique hors norme, formidable pied de nez à la cruauté des hommes. Durée: 2 heures. Tarifs: de 21 à 5 euros. Infos au 05.55.22.15.22 et sur le site sn-lempreinte.fr. Également le lendemain jeudi 15 novembre à 19h.

  • Conférence. La Corrèze au sortir de la Première Guerre mondiale à 18h30 à Brive au centre culturel. Une conférence proposée par l’Alliance française avec Frédéric Le Hech. Durée : 1h30. Entrée : 5 euros, gratuit pour les scolaires et étudiants. Infos au 05.55.24.46.53.

************

JEUDI 15 NOVEMBRE

  • Thé dansant de 14h à 18h à Brive, Espace Chadourne, route de Lissac. Un après-midi thé dansant organisé par le CCAS de la Ville de Brive, en partenariat avec le Rotary Club. Entrée 8 euros. Pré-inscriptions et infos au 05.55.18.18.90.
  • Cinéma. Séance spéciale. L’Ordre des choses à 18h30 à Brive au cinéma Le Rex, bd. Kœnig. Une séance en partenariat avec Amnesty International. Un thriller réalisé par Andrea Segre en 2018. Rinaldi, policier italien de grande expérience, est envoyé par son gouvernement en Libye afin de négocier le maintien des migrants sur le sol africain. Sur place, il se heurte à la complexité des rapports tribaux libyens et à la puissance des trafiquants exploitant la détresse des réfugiés. Au cours de son enquête, il rencontre dans un centre de rétention, Swada, une jeune somalienne qui le supplie de l’aider. Habituellement froid et méthodique, Rinaldi va devoir faire un choix douloureux entre sa conscience et la raison d’Etat : est-il possible de renverser l’ordre des choses? Durée du film: 1 heure 55. Tarifs: 5,50 à 7 euros. Infos au 05.55.22.41.69 et sur cinemarex.org.

  • Théâtre. Sombre Rivière à 19h à Brive au Théâtre municipal. Lazare et sa compagnie Vita Nova chantent pour mieux voir l’avenir. Lazare est auteur, metteur en scène, acteur et improvisateur. Un artiste inclassable qui questionne le présent. Il ne cesse d’interroger le passé pour mieux comprendre aujourd’hui, faisant parler vivants et morts. Avec Sombre Rivière, titre d’un standard de blues, Lazare et ses compagnons de route nous entraînent dans la musique et le chant pour dire tout à la fois la violence actuelle du monde et la force des songes. Écrit au lendemain des attentats du 13 novembre 2015, ce spectacle a pour fil rouge deux conversations consolatrices : l’une avec la mère de Lazare, Houria, l’autre avec Claude Régy, l’ami poète et figure du théâtre français. De Mourad Musset, du groupe La Rue Ketanou, à Ludmilla Dabo, une bande de neuf acteurs, danseurs et chanteurs nous embarquent dans une aventure poétique hors norme, formidable pied de nez à la cruauté des hommes. Durée: 2 heures. Tarifs: de 21 à 5 euros. Infos au 05.55.22.15.22 et sur le site sn-lempreinte.fr.

  • Soirée accordéon Eric Queyraud à partir de 21h au Maryland à Brive (13 rue Saint-Martin) avec l’association L’art en bar. Ambiance accordéon pour fêter l’arrivée du Beaujolais nouveau. A noter qu’en étant membre de l’association L’art en bar, vous bénéficiez d’une réduction sur les tarifs de plusieurs lieux culturels (Théâtre de la Grange, des Gavroches, Saison des 13 arches, centre culturel, cinéma Rex, CGR, Lendemains qui chantent, A corps danse, festival du cinéma de Brive). Infos au 05.55.17.10.78 et sur le site bar-le-maryland.fr.

  • Musiques actuelles. Whiskey Paradis à 19h30 à Tulle aux Lendemains qui chantent, petite scène. Ouverture des portes à 18h30. C’est soul, c’est country, c’est frais, c’est vintage. Whiskey Bliss, chanteuse/compositrice américaine, et ses 3 gentlemen vous invitent dans leur univers très groovy. Au son de la soul, de la country-folk et de la country-swing, la diva haute comme trois pommes se donne de tout son être, nous laissant voir à travers sa musique la recherche ininterrompue de vérité, de beauté, de liberté et d’amour. Whiskey Paradis c’est Whiskey Bliss (chant, accordéon, clavier, ukulele), Sam Tardien (contrebasse), Laurent Besch (batterie) et DD Grall (guitare, mandoline, lapsteel). Entrée gratuite. Infos au 05.55.26.09.50 et sur deslendemainsquichantent.org.
  • Comédie. Les parents viennent de Mars, les enfants… du Mc Do à 21h à Saint-Mexant à L’atelier des artistes. Une comédie qui va réconcilier la famille. “On adore nos enfants, mais parfois haaaa. On adore nos parents, mais parfois haaaaa! Lorsque les parents regardent leur enfant la seule question qui leur vient à l’esprit c’est “mais de qui a-t-il pris?” Lui, lorsqu’il regarde ses parents, il twitte “c’est sûr, j’ai été adopté”. Bébé, enfant, adolescence, à tous âges ses joies… et ses galères.” Une comédie familiale qui cartonne à Paris et partout en France. Durée: environ 1 heure 20. Tarifs: 15 et 13 euros (moins de 12 ans). Infos au 05.44.40.60.79 et sur atelier-des-artistes.fr. Également vendredi 16 et samedi 17 novembre.
************

VENDREDI 16 NOVEMBRE

  • ronde_petits_ecranLectures. La ronde des tout-petits à 10h à Brive à la médiathèque municipale. Pour les enfants de 1 à 3 ans. Une fois par mois, les bibliothécaires proposent des lectures de petites histoires, comptines et jeux de doigts, pour accompagner les tout-petits dans leur découverte du livre. “Parce que les livres relient, et parce que les livres, c’est bon pour les petits.” Places limitées à 10 enfants, durée 30 minutes. Inscriptions auprès du secteur jeunesse de la médiathèque. Durée: 30 minutes. Infos au 05.55.18.17.50 et sur mediatheque.brive.fr.
  • Ciné-club. Monika à 15h à Brive au cinéma Le Rex, bd. Koenig. Une sénace proposée par l’association Utatel dans le cadre de son cycle annuel “Films réalisés par des cinéastes étrangers”. Projection du film d’Ingmar Bergman, sorti en 1954 en France. La jeune Monika travaille dans un magasin d’alimentation de Stockholm. Dans le taudis où elle vit, affrontant quotidiennement un père ivrogne et une turbulente et bruyante marmaille, elle rêve au grand amour et à une vie de star par la lecture de magazines. Tarif : 5 euros, entrée libre pour les adhérents. Infos au 05.55.17.84.76 et sur utatel.com.
  • Vidéo libre. Voukoum à 18h30 à Brive au centre culturel, 31 avenue Jean-Jaurès. Dans le cadre du mois du film documentaire, Vidéo Libre vous invite à la projection du film Voukoum, en présence du réalisateur François Perlier. Le film a obtenu en 2012 le Prix Sacem du meilleur film documentaire musical et le Prix du meilleur film documentaire, Territoires en Images. Un Voukoum, en créole guadeloupéen, c’est un mouvement massif et bruyant, un désordre provoqué sciemment pour provoquer l’éveil politique et artistique des gens de la rue, des vyé nèg (vieux nègres). C’est à la fois le tumulte et la révolte. C’est aussi le nom choisi par les membres du mouvement culturel implanté depuis le début des années 80 dans le quartier populaire du Bas du bourg à Basse Terre, en Guadeloupe. Durée du film: 52 min. Entrée gratuite. Infos au 05.55.74.20.51.

  • Projection. De cendre et d’or à 18h30 à Brive à l’auditorium Francis Poulenc. Dans le cadre du Mois du film documentaire et en partenariat avec Les yeux verts. Projection en présence du réalisateur Rémy Batteault. Un documentaire finement tourné qui retrace le long travail de trois écoles primaires sur un projet d’opéra. Une touchante odyssée musicale. Entrée libre.

  • Concert. Julien Clerc à 20h à Brive à l’Espace des Trois Provinces. Julien Clerc fait sa Tournée des 50 ans. Une tournée qui célèbre 50 ans de succès ininterrompus. Un répertoire incroyable, riche de titres qui résonnent dans le cœur de tous, de Ma préférence à Utile en passant par Femmes, je vous aime, Ce n’est rien ou Mélissa… Des albums et des concerts qui ont touché des millions de fans. Julien Clerc est tout simplement un des chefs de file de la chanson française. Tarifs : de 35 à 46 euros. Réservations à Brive Concert au 05.55.23.43.80, Cultura, Carrefour, Office de tourisme de Brive, et sur les sites Fnac et Ticketmaster.
  • Jazz New Orleans à 20h30 à Brive au Stadium café bowling, 6 avenue Léo Lagrange. Une grande soirée jazz New-Orleans, avec Marc Laferrière et Eric Luter, accompagnés par un quartet. Tarif: 20 euros, avec une consommation offerte. Réservations au 06.85.67.72.81 ou au 06.14.91.45.56 et à brivejazz@yahoo.com.
  • Soirée Session rock à partir de 21h au Maryland à Brive (13 rue Saint-Martin) avec l’association L’art en bar. A noter qu’en étant membre de l’association L’art en bar, vous bénéficiez d’une réduction sur les tarifs de plusieurs lieux culturels (Théâtre de la Grange, des Gavroches, Saison des 13 arches, centre culturel, cinéma Rex, CGR, Lendemains qui chantent, A corps danse, festival du cinéma de Brive). Infos au 05.55.17.10.78 et sur le site bar-le-maryland.fr. Également le lendemain samedi 17 novembre.

  • Danse. D’à côté à 20h30 à Tulle au Théâtre. Navette à partir de Brive. Tout concourt à goûter avec grand plaisir à la fabrique de la danse signée Christian Rizzo dans ce spectacle d’une grande beauté plastique, invitation à se plonger, petits et grands, dans un conte perceptif et chorégraphique jubilatoire. Rouge, vert, bleu: trois traits de couleurs vives dans un espace noir et blanc tendu de mille brillances. Les trois danseurs – formidables Nicolas Fayol, Bruno Lafourcade et Baptiste Ménard – développent un mouvement souple et engagé dans ce paysage en perpétuelle transformation, au gré des manipulations d’écrans et objets lumineux, de la partition des lumières et des nappes de musique électro, ou encore d’objets inattendus semés comme autant de petits cailloux jalonnant un univers fantasmagorique. À partir de 6 ans. Durée: 50 min. Tarifs: de 21 à 5 euros. Infos au 05.55.22.15.22 et sur le site sn-lempreinte.fr.

  • Musiques actuelles. Hilight Tribe + I Roots + Scientyfreaks à 20h30 à Tulle aux Lendemains qui chantent. En partenariat avec Elisabeth My Dear. Depuis près de vingt ans, les membres d’Hilight Tribe parcourent la planète en passant un message de paix et d’unité entre les peuples et les cultures. Explorateurs d’un monde sans frontières, ces cinq musiciens et leur ingénieur son nous invitent au voyage avec leur Natural Trance, véritable pont entre la musique tribale et le son de demain. Batteur de natural trance, Scientyfreaks a déjà expérimenté le live électro sous le nom de Doctor-A. Il présente aujourd’hui un live mi-instrumental, mi-machines, dans lequel l’électro flirte avec la musique tribale au travers de styles variés, mais toujours dansants. Il garde toujours le même objectif: créer l’énergie. Tarif en location: 20,50 euros. Infos au 05.55.26.09.50 et sur deslendemainsquichantent.org.

  • Comédie. Les parents viennent de Mars, les enfants… du Mc Do à 21h à Saint-Mexant à L’atelier des artistes. Une comédie qui va réconcilier la famille. “On adore nos enfants, mais parfois haaaa. On adore nos parents, mais parfois haaaaa! Lorsque les parents regardent leur enfant la seule question qui leur vient à l’esprit c’est “mais de qui a-t-il pris?” Lui, lorsqu’il regarde ses parents, il twitte “c’est sûr, j’ai été adopté”. Bébé, enfant, adolescence, à tous âges ses joies… et ses galères.” Une comédie familiale qui cartonne à Paris et partout en France. Durée: environ 1 heure 20. Tarifs: 15 et 13 euros (moins de 12 ans). Infos au 05.44.40.60.79 et sur atelier-des-artistes.fr. Également samedi 17 novembre.
************

SAMEDI 17 NOVEMBRE

  • Foire grasse de 8h à 13h à Brive sur le marché Brassens. Une foire d’ouverture qui lance la saison avec six rendez-vous jusqu’en mars.
  • Repair café petit électroménager de 10h à 13h à Brive à la salle Georges Simon à Gaubre. Avec la Ressourcerie gaillarde de l’avenue Georges Pompidou. Apportez vos petits électroménagers en panne ou cassés… et apprenez à les réparer avec l’aide de bénévoles compétents (matériels et outils mis à votre disposition). Minimum de 3 euros de participation. Places limitées à 5 personnes. Infos au 05.55.92.59.77 et sur laressourceriegaillarde.fr.
  • 600x300-livre_jeunesse4Lectures d’albums. La Ronde des histoires à 10h30 à Brive à la médiathèque municipale, secteur jeunesse. Une fois par mois, les bibliothécaires convient les enfants à une séance de lecture. Une ronde des histoires exceptionnelles à l’occasion de l’exposition Les aventures du Père Castor: lectures suivies d’un atelier pliage-découpage par l’association des amis du Père Castor, pour les enfants de 5 à 8 ans. Durée: 45 min. Sur inscription. Infos au 05.55.18.17.50 et sur mediatheque.brive.fr.
  • Ateliers du Père Castor à 10h45 et 15h à Brive à la médiathèque municipale, secteur jeunesse. À l’occasion de l’exposition Les aventures du Père Castor la médiathèque accueille l’association des Amis du Père Castor de 9h30 à 17h qui vendra des fac-similés, cartes postales et marque-pages et proposera deux ateliers pour les enfants. À 10h45 : Atelier pliage-découpage à partir de livres de la collection du Père Castor pour les enfants de 5 à 8 ans, accompagnés d’un adulte. À 15h : Atelier découpe d’images lumineuses à partir de l’ouvrage Contes des 1001 nuits pour les enfants de 7 à 10 ans, accompagnés d’un adulte. Gratuit sur inscription obligatoire. Infos au 05.55.18.17.50 et sur mediatheque.brive.fr.
  • Projection. Le Grand saut à 16h à Brive à l’auditorium Francis Poulenc. Dans le cadre du Mois du film documentaire et en partenariat avec Les yeux verts. Projection du film de Virginie Kahn. Ils ont entre 9 et 11 ans, et ont fait le choix de s’engager très tôt dans un parcours artistique. Pendant une année scolaire, la réalisatrice Virginie Kahn et son équipe ont suivi plusieurs enfants ayant décroché une place dans la classe à horaires aménagés du Conservatoire à Rayonnement Régional de Paris. Ils y découvrent un nouveau monde et la réalité de leur passion pour la danse classique. Pour vivre pleinement leur passion, ils ont été prêts à quitter leurs amis, à changer d’école, à faire chaque jour des trajets longs et fatigants et à travailler davantage à cause d’un emploi du temps partagé (école le matin, danse l’après-midi). Le grand saut, offre une plongée dans le quotidien de sept jeunes élèves qui se sont prêté au jeu, et vous feront partager leur passion et leur découverte d’un monde nouveau avec, peut-être en vue, un projet professionel. Durée: 52 min. Entrée libre.

  • Café tricot de 14h à 17h30 à Brive au centre culturel, 31 avenue Jean-Jaurès. Un moment convivial et l’occasion de faire de nouvelles rencontres autour du tricot et de la couture, c’est tendance et ça a lieu chaque 3e samedi du mois. Un ouvrage, un café, un échange… il n’y a pas d’âge pour venir monter les mailles à l’endroit à l’envers. L’idée, favoriser les échanges entre les générations et cultiver du lien social. Chacune apporte l’ouvrage qui lui plaît, ou n’apporte rien, passe simplement boire un café, échanger. Infos au 05.55.74.20.51.
  • Café ciné de l’horreur de 18h à 20h à Brive au centre culturel, 31 avenue Jean-Jaurès. À l’occasion d’Halloween, Bastien Champougny vous propose le thème des grandes figures de l’horreur. Le Café Ciné est ouvert à tous les curieux qui ont envie de découvrir différents univers cinématographiques. Entrée libre. Infos au 05.55.74.20.51.

  • Théâtre. Dernière d’une geisha à 20h30 à Brive au Théâtre de la Grange, 12 rue René Glangeaud. Avec la compagnie professionnelle Cie Kôan. Une invitation au voyage, à vivre à un autre rythme, celui du théâtre zen. “Une geisha avait très peur de mourir. Elle faisait toujours le même rêve : dans une forêt dense, fuyant la nuit noire, elle tombe dans un gouffre et se réveille en sursaut pendant la chute. Mais un soir, le rêve avait changé ». Au matin, elle était devenue toute blanche, « comme dans le rêve » et elle ne vieillissait plus. Libérée de sa peur de mourir, elle est prisonnière de l’éternité. Pour conjurer le sort, elle joue Hiki-Iwai – la dernière d’une geisha – abandonne tous ses kimonos, tous ses accessoires, tout ce qui fait d’elle une geisha, et raconte une dernière fois les histoires qu’elle a racontées toute sa vie: des contes zen.” Tarifs de 11 à 7 euros. Infos au 05.55.86.97.99 et sur theatredelagrange-brive.com.
  • Soirée Session rock à partir de 21h au Maryland à Brive (13 rue Saint-Martin) avec l’association L’art en bar. A noter qu’en étant membre de l’association L’art en bar, vous bénéficiez d’une réduction sur les tarifs de plusieurs lieux culturels (Théâtre de la Grange, des Gavroches, Saison des 13 arches, centre culturel, cinéma Rex, CGR, Lendemains qui chantent, A corps danse, festival du cinéma de Brive). Infos au 05.55.17.10.78 et sur le site bar-le-maryland.fr.
  • Comédie. Les parents viennent de Mars, les enfants… du Mc Do à 21h à Saint-Mexant à L’atelier des artistes. Une comédie qui va réconcilier la famille. “On adore nos enfants, mais parfois haaaa. On adore nos parents, mais parfois haaaaa! Lorsque les parents regardent leur enfant la seule question qui leur vient à l’esprit c’est “mais de qui a-t-il pris?” Lui, lorsqu’il regarde ses parents, il twitte “c’est sûr, j’ai été adopté”. Bébé, enfant, adolescence, à tous âges ses joies… et ses galères.” Une comédie familiale qui cartonne à Paris et partout en France. Durée: environ 1 heure 20. Tarifs: 15 et 13 euros (moins de 12 ans). Infos au 05.44.40.60.79 et sur atelier-des-artistes.fr.

************

DIMANCHE 18 NOVEMBRE

  • Duo piano violoncelle. Claire-Marie Le Guay et François Salque à 17h à Brive au Théâtre municipal. En partenariat avec le Festival de la Vézère. Claire-Marie Le Guay et François Salque nous proposent différentes appréhensions romantiques du voyage : contemplatif devant une nature idéale, initiatique dans un monde intérieur. Construit autour des compositeurs germaniques Franz Schubert et Robert Schumann, ce programme rend hommage à cette forme musicale singulière qu’est le lied. Volontiers comparé à la voix humaine, le violoncelle s’approprie ce répertoire intime et populaire. Durée: 1 heure 30 avec entracte. Tarifs: de 21 à 5 euros. Infos au 05.55.22.15.22 et sur le site sn-lempreinte.fr.

************

LES EXPOS À VOIR

  • 14-18, regards croisés à Brive au musée Labenche et aux archives municipales. Une exposition sur les deux sites consacrée à la Première Guerre mondiale. Le musée met particulièrement en valeur ses collections d’objets liés à cette période et les archives présentent le quotidien de Brive et des soldats du 126e RI à travers le regard de la Briviste Marguerite Genès qui consigna dans des cahiers ses impressions sur cette période tragique. Témoin direct, cette occitaniste réputée, enseignante et infirmière bénévole, a en effet consigné quasiment quotidiennement dans des cahiers ses impressions et son point de vue sur cette sombre période. redécouverts récemment, ses écrits offrent un regard puissant et poignant sur ce conflit. De son côté, le musée de Brive fondé en 1878, a connu la première Guerre mondiale et son conservateur de l’époque, le peintre Raphaël Gaspéri, fait d’ailleurs partie des nombreux pères à avoir perdu un fils durant le conflit. Le musée expose armes, médailles, portraits, œuvres de propagandes clichés, art des tranchées… Le lien entre les deux établissements se trouve dans une vingtaine de dessins d’Albert Copieux, témoignant de l’horreur du conflit et du quotidien des soldats, et qui ont été prêtée par une Brivsite, petite fille de poilu. Entrée libre. Au musée Labenche: du lundi au samedi de 12h à 18h, dimanche de 15h à 18h, fermée le mardi (infos au 05.55.18.17.70 et sur museelabenche.brive.fr). Aux archives, rue Massenat: du lundi au vendredi de 8h30 à 12h et e 13h30 à 17h (infos au 05.55.18.18.50 et sur archives.brive.fr). Entrée libre. Jusqu’au 25 novembre 2018.
  • Simon Pasieka à Brive à la chapelle Saint-Libéral. Né en 1967 en Allemagne, cet artiste est loin d’être un débutant mais la découverte de son œuvre figurative en France (où il a choisi de vivre depuis 1998) est récente. Il s’y est fait un nom grâce au coup de projecteur que lui a consacré la galerie Eric Mircher à Paris, en 2011. Simon Pasieka est surnommé le peintre de l’adolescence. Mais attention, il s’agit bien d’une métaphore car ses toiles sont habitées par des personnages représentant, il le dit lui-même, “un âge indéfini, celui des premières fois”. “Je crée des atmosphères, des situations à la fois impossibles et plausibles.” Cadre naturel peuplé d’architectures mystérieuses, rives de lac, herbes folles, corps nus androgynes, structures de métal rouillé, humidité de l’air, irisation, jeux de reflet et de transparence composent le vocabulaire visuel du peintre. Pasieka travaille d’imagination et pourtant se contraint à un réalisme strict. Ses tableaux d’utopie charrient d’autant plus leur poésie grave et délicate que ce sont justement des mondes possibles. Cette exposition est réalisée en partenariat avec le Centre d’art contemporain de Meymac et la résidence d’artistes de Chamalot qui a accueilli Simon Pasieka durant l’été 2018. Entrée libre. Ouvert du mardi au vendredi de 12h à 18h, samedi de 10h à 13h et de 14h à 18h, dimanche de 15h à 18h. Infos au 05.55.74.41.29 et sur museelabenche.brive.fr. Jusqu’au 13 janvier 2019.
  • Daniel Roblin à Brive à la médiathèque Michel Dumas, place Nelson Mandela Entrée libre. À partir du 12 novembre. Daniel Roblin, photographe voyageur a ramené de son voyage à Madagascar en 2014, toute une série de photographies. Il présente à la médiathèque Michel Dumas quelques portraits, extraits de cette série, à l’occasion de la soupe de lecture organisée par le Théâtre de la Grange (hors les murs), en collaboration avec l’association Terre de partage Madagascar, le mercredi 21 novembre à 19h à la médiathèque Michel Dumas, dans le cadre de la semaine de la solidarité internationale. Ouvert lundi, mardi et jeudi de 14h à 18h, mercredi et vendredi de 9h30 à 12h et de 14h à 18h, samedi de 9h à 12h. Infos au 05.55.18.17.50 et sur mediatheque.brive.fr. Jusqu’au 27 novembre 2018.
  • Les aventures du Père Castor à Brive à la médiathèque municipale. Cette exposition retrace l’histoire du Père Castor, collection de l’éditeur Flammarion qui publie depuis 1931 des ouvrages pour les enfants de 1 à 10 ans.
 Consacrée à l’œuvre de Paul et François Faucher, elle a pour objectif de faire découvrir ou redécouvrir au grand public cette aventure éditoriale. Les textes et les illustrations reprennent les thématiques importantes, les collections et les personnalités émergentes de ces albums devenus au fil du temps des classiques de la littérature jeunesse. L’association des Amis du Père Castor fondée par François Faucher (fils de Paul) en 1996 a comme objectif de “donner à chaque enfant l’envie de grandir et d’entreprendre dans l’enthousiasme” (François Faucher). Elle s’est consacrée aussi à l’aménagement de La Maison du Père Castor, qui est devenue une médiathèque, en 2006, à Meuzac, près de Limoges. En 2017, l’Unesco inscrit les archives du Père castor (documents liés au lancement de la collection, dessins originaux, correspondance…) dans le registre international Mémoire du monde. Entrée libre. Ouvert mardi de 9h30 à 18h, mercredi de 9h30 à 12h et de 13h30 à 18h, jeudi de 9h30 à 12h et de 15h à 18h, vendredi de 9h30 à 12h et de 13h30 à 18h, samedi de 9h30 à 12h et de 13h30 à 17h. Infos au 05.55.18.17.50 et sur mediatheque.brive.fr. Jusqu’au 24 novembre 2018.
  • La Force noire à Brive au centre Edmond Michelet, 4 rue Champanatier. Le corps des tirailleurs “sénégalais” et sa participation aux différents conflits: 1re et 2nde Guerres mondiales, Indochine, Madagascar, Algérie… 17 pays du continent africain ont donné des contingents à la « Force noire ». Cette exposition retrace un siècle d’histoire des tirailleurs indigènes enrôlés dans les colonies pour aller se battre au service de la Métropole. Un rappel historique sera fait sur la participation du briviste, le Colonel Germain, capitaine en second de l’expédition Congo-Nil de 1896, qui conduira à la crise de Fachoda. Une exposition en partenariat avec l’ONAC-VG (Office nationale des anciens combattants et victimes de guerre). Entrée libre et gratuite. Horaires d’ouverture: jusqu’au 30 septembre, du lundi au samedi de 11h à 18h et le samedi de 13h à 18h, à partir du 1er octobre, du lundi au samedi de 13h à 18h. Infos au 05.55.74.06.08 et sur museemichelet.brive.fr. Jusqu’au 12 janvier 2019.
  • Si on imaginait la paix… à Brive au centre culturel, 31 avenue Jean-Jaurès. À destination des scolaires, Si on imaginait la paix… regroupe deux expositions. “Dessins pour la paix” et “Il était une fois la paix”. “Cartooning for Peace” propose ainsi une exposition pédagogique itinérante de dessins de presse consacrée aux droits de l’homme et aux libertés fondamentales. Qu’est ce que le dessin de presse? Liberté d’expression, Peut-on rire de tout, Dessins et religion, Censure, Rôle d’internet, Racisme, Proche-Orient, Enfants dans les conflits, Droit des femmes et Sauvons la planète: autant de thématiques que l’exposition aborde de manière simple et efficace en onze kakemonos thématiques. L’autre exposition “Il était une fois la paix” retrace l’évolution de la notion de paix depuis l’Antiquité jusqu’à nos jours. Dans le cadre des commémorations de la Grande Guerre, une partie est dédiée à ce moment de l’Histoire et notamment aux tentatives de paix et à la camaraderie née dans les tranchées. Entrée gratuite. Ouvert en semaine de 9h à 12h et de 14h à 19h, samedi de 10h à 12h et 14h à 19h. Entrée libre. Infos au 05.55.74.20.51. Jusqu’au 17 novembre 2018.
  • Akileos 15 ans de création à Brive à la galerie Le Cri de la salade, 14 rue de Lestang. Venez admirer les planches originales des auteurs d’Akileos qui fête ses 15 ans d’édition. Petite présentation: d’abord son nom qui est un hommage à la bande dessinée franco-belge Achille Talon. Cette maison d’édition indépendante spécialisée dans la bande dessinée a été fondée en 2002 par Emmanuel Bouteille et Richard Saint Martin, “deux inconscients” comme ils se caractérisent eux-même, rejoints un peu plus tard par une autre, Diane Roy. BD, art-books, beaux livres cinéma, Akileos s’intéresse à l’association de l’image et du texte sous toutes ses formes. C’est notamment l’éditeur francophone de L’Âge de bronze, bande dessinée historique à succès d’Eric Shanower, de la dernière adaptation en bande dessinée de la série télévisée Doctor Who et de plusieurs recueils d’EC Comics (Frontline Combat, Crime SuspenStories, Tales from the Crypt…). Son catalogue se compose pour moitié d’auteurs américains (Ted Naifeh, Eric Shanower), pour moitié d’auteurs européens (Guillaume Griffon, Ronan Toulhoat, Mara) dont des auteurs d’Allemagne. Entrée libre. Ouvert du mercredi au samedi de 14h à 18h. Jusqu’au 1er décembre 2018.
  • Étienne Baluze, un savant illustre à l’ombre des puissants au musée du cloître de Tulle, place Monseigneur. À l’occasion du tricentenaire de la disparition d’Etienne Baluze (1630-1718), le musée et l’association des Amis du musée du Cloître et du Vieux Tulle ont souhaité remettre en lumière cette figure de l’histoire de la ville et son époque. L’exposition présente le parcours de ce jeune tulliste qui après des études de droit devient le bibliothécaire du principal ministre de Louis XIV, Jean-Baptiste Colbert. Elle retrace la carrière et les métiers qu’Etienne Baluze exerce à l’ombre des hommes de pouvoir, cardinaux, archevêques ou ministres, pour lesquels il travaille. L’exposition est aussi l’occasion d’aborder la question de ses relations avec sa ville natale à une période qui voit naître deux savoir-faire identitaires de Tulle : la fabrication d’armes à feu et la dentelle en poinct de Tulle. L’exposition réunit des objets provenant des collections des musées de la ville (musée du Cloître et musée des Armes) ainsi que plusieurs livres et documents exceptionnels du 17e siècle du fonds patrimonial de la médiathèque de Tulle. Entrée gratuite. Ouvert tous les jours du mardi au samedi de 10h30 à 12h30 et de 14h à 18h (de 14h à 18h à partir du 1er octobre). Infos au 05.55.26.91.05. Jusqu’au 6 janvier 2019.
  • Instantanés de la Grande guerre à Tulle au Musée des armes. Il y a 100 ans, nos poilus s’engageaient dans les derniers mois de celle que l’on pensait être la “Der des Ders”. Si les contemporains ont qualifié ce conflit de “Grande guerre”, c’est parce qu’ils ont eu conscience d’assister et de participer à un guerre hors normes, une guerre totale où toutes les forces nationales étaient mobilisées dans un seul but, la victoire. Cette exposition de 36 photographies, provient d’une donation privée de plaques de verre stéréoscopiques éditées après la Première Guerre mondial. Elle met en lumière les conditions de vie des soldats allemands, français et de leurs alliés au cours du conflit, de la mobilisation le 2 août 1914 au défilé de la Victoire du 14 juillet 1919. Les scènes de la vie quotidienne des soldats dans les tranchées, la promiscuité dans la boue, l’attente avant les offensives, l’évolution de l’armement ou les conséquences du conflits dans l’arrière front sont présentés au public au travers de photographies rares et originales. Entrée libre. Ouvert du mardi au vendredi de 14h à 17h30. Infos au 05.55.26.22.15. Jusqu’au 7 janvier 2019.
  • Portraits du président au musée du président Chirac à Sarran. L’exposition est constituée d’œuvres sorties des réserves de conservation et propose d’aborder un sujet largement traité dans les cadeaux officiels ou personnels offerts au président de la République, celui du portrait présidentiel. En effet, le musée conserve plus de 200 portraits du président Jacques Chirac sur tout type de support : céramique, verre, broderie, tapis, métal, bois, marbre, plâtre, dessins, peintures, photographies… Le propos ici est d’étudier les modalités de la mission de représentation dont sont chargés ces portraits : particularité nationale, promotion du savoir-faire, promotion de l’innovation, de l’histoire nationale… tout en les considérant comme les signes tangibles d’un dialogue établi entre les pays. Représentations inventées ou portraits stylisés, chaque artiste et chaque pays apportent référence culturelle, savoir-faire et technique pour représenter en portrait le président de la République. Ouvert du mardi au dimanche de 10h à 12h30 et de 13h30 à 18h. Entrée: 4,50 euros (3,50 et 3 euros en tarifs réduits). Infos au 05.55.21.77.77 et sur le site museepresidentchirac.fr. Jusqu’au 30 novembre 2018.