L'actualité en continu du pays de Brive


Des Rafale pour le 14 juillet dans le ciel briviste

Du jamais vu. Venant des Champs Élysées, 4 Rafale ouvriront le défilé au sol vendredi 14 juillet. Deux d’entre eux feront d’ailleurs un passage de reconnaissance mardi 11 juillet à 16h09. Et ce n’est pas la seule première.

 

Sujet : Mardi 25 juin 2013, lapremière répétition du défilé aérien du 14 Juillet a été organisée sur la baseaérienne 279 du Châteaudun. Un survoldes aéronefs dans des conditions dignes du Jour J. Ici un C135 qui précède 3 Rafale FAS, décollant de Istres. Photo : Rafale des FAS.Ce sera le point d’orgue de la fête nationale qui va débuter dès 9h30 devant le Théâtre. Du ciel de la capitale à celui de l’avenue de Paris, il n’y aura qu’un vol d’une petite trentaine de minutes avant que les 4 Rafale du dispositif national apparaissent pour ouvrir le défilé au sol, normalement à 11h24. Un passage à la « petite vitesse » de 630km/h, soit 20 secondes de survol éclair. Avec eux, le 14 juillet briviste prend cette année une ampleur sans précédent. L’an dernier, les cérémonies avaient déjà été marquées par le passage d’avions de l’école de pilotage de l’armée de l’air à Cognac. Cette fois, ce sont des prestigieux Rafale qui auront survolé les Champs Élysées. « Chaque année, nous essayons de faire mieux », a déclaré le maire Frédéric Soulier lors d’une conférence de presse en début d’après-midi. Entouré de toutes les parties prenantes, il a dévoilé le déroulé de la célébration.

Dès 9h30

Des animations gratuites seront installées place Aristide Briand. Il y aura notamment des stands tenus par les 3 armées, terre, air, mer (avec notamment un simulateur de vol), des véhicules militaires et de secours… Une dizaine de Jeunes sapeurs pompiers (JSP) du collège Jean Moulin seront également présents pour la première fois et intégreront le défilé.

Vers 10h20, descendront lentement 5 parachutistes du Paraclub de Brive puis débutera la prise d’armes. Le passage des Rafale lancera le défilé fort de 300 personnes : des unités du 126 (4 sections de la 3e compagnie de retour du Mali) avec le drapeau du régiment et leur nouveau chef de corps, l’école de gendarmerie de Tulle – la aussi une grande première avec une vingtaine d’élèves terminant leur formation, très fiers de défiler pour la première fois, avec 2 cadres et leur commandant de compagnie -, les JSP, la police nationale, la municipale, les sapeurs pompiers, suivis des véhicules.  Enfin, tout se terminera par un buffet républicain ouvert à tous.

Sécurité renforcée

« C’est la première fois qu’il y aura autant de composantes des forces de sécurité qui affichent leur présence et leur complémentarité », note le sous-préfet Jean-Paul Vicat qui a veillé à la sécurisation de l’événement: « Nous sommes toujours dans un contexte à risques et nous avons œuvré pour garantir les meilleures conditions au public. Les voies qu’empruntera le défilé seront rendues inaccessibles à des véhicules mal intentionnés », a-t-il assuré. Si vous ne verrez défiler que  peu d’éléments policiers nationaux comme municipaux, c’est que « le gros des forces seront déployées en sécurisation » ont expliqué le tout nouveau commissaire de police Gaël Lepense-Penverne et le patron des municipaux Laurent Tronc.

Répétition le 11 juillet

Sujet : Vol photo au profit du 1/7. Photo : Rafale du 1/7 Provence équipé d'une GBU24.Quant aux 4 Rafale, ce « box » comme on dit dans le jargon (formation) représentera les trois escadrons de la 30e escadre de chasse basée à Mont-de-Marsan : le 1/30 dénommé « Côte d’argent », le 2/30 « Normandie-Niemen »  dit aussi le «N-N» qui fête ses 75 ans, et le 3/30 « Lorraine ». Ces unités fortement engagées en opérations intérieures comme extérieures illustrent parfaitement la capacité de reconnaissance française. Vous aurez déjà un aperçu le mardi 11 juillet puisque 2 appareils qui participeront à la grande répétition à Paris feront un passage au dessus de Brive à 16h09.

Circulation et stationnement modifiés

Par contrainte de sécurité (état d’urgence, attentat de Nice…), l’avenue de Paris, le boulevard Anatole France, le Quai Tourny et l’allée Antoine Bos, ainsi que le périmètre à l’intérieur de cette zone seront entièrement fermés à la circulation le vendredi 14 juillet de 8h à 14h. Le stationnement y sera également interdit. Mais vous pourrez utiliser les autres parkings de la ville (3 Provinces, Churchill, Brune,…) ou stationner gratuitement dans les rues. Quant au parking souterrain qui restera ouvert, son premier étage sera condamné à partir de l’avant veille, 12 juillet.

Feu d’artifice la veille

Comme chaque année, le feu d’artifice sera tiré la veille, à partir de 22h30 sur les berges de la Corrèze et dans les jardins de la Guierle. Une distribution gratuite de bâtons lumineux se fera à partir de 21h30 place du Civoire avant la déambulation du cortège. Après le feu d’artifice,  débutera à 23h le concert gratuit place Aristide Briand avec le groupe Trafic.

Le programme définitif sur brive.fr.

Marie Christine MALSOUTE, Photos : Diarmid COURREGES

Marie Christine MALSOUTE, Photos : Diarmid COURREGES

Laisser un commentaire