L'actualité en continu du pays de Brive


Le Carnaval et son feu d’artifice de couleurs

Froid, pluie, vacances ne sont certainement pas un trio gagnant pour le Carnaval. Petits et grands étaient pourtant au rendez-vous pour honorer la tradition du défilé dans Brive. Rendez-vous à nouveau dimanche après-midi à Malemort pour un second passage. Sous le soleil cette fois, promis.

Le fin crachin n’aura pas réussi à troubler la fête, pas même le moral des bénévoles transis qui couvaient précieusement du regard la bonne tenue des décors en fleurs de crépon. Le défilé est avant tout une fête. Le sourire était donc d’autant plus radieux sur les visages et les carnavaliers lançaient à tour de bras une pluie de confettis pour conjurer le temps.

“On se déguise, on lance des confettis, on oublie les convenances sociales.” Loïc Riboulet, maire, le temps du Carnaval, de la commune libre de Malemort, et vice-président à l’année du Comité des fêtes organisateur, rappelait la fonction exutoire de cette tradition, “feu d’artifice de couleurs”, que l’on a désormais du mal à dater.

Autre tradition, toujours aussi bien respectée: “l’arrêt buffet” du convoi autour de la collégiale, onze chars patientant une demi-heure en se laissant admirer, pendant qu’une délégation hautement déguisée apportait et partageait crêpes et vin blanc en mairie de Brive.

“Il faut beaucoup écouter, ne pas faire de promesses et surtout ne rien signer… ça attendra lundi”, plaisantait quant à son rôle Loïc Riboulet à destination des deux maires, les vrais, réunis côte à côte pour cette réception. “Il faut préserver nos traditions, notre personnalité, notre âme car un peuple sans histoire est voué à l’oubli”, invoquait pour Malemort Jean-Paul Avril. L’implication indéfectible “des bénévoles passionnés”, que Frédéric Soulier a au nom de Brive chaleureusement remerciés, prouve s’il le fallait “qu’un territoire de vie et de croissance peut savoir garder son identité”.

Si Monsieur Carnaval et sa troupe sont repartis dans leur commune de création, la fête n’est pas finie pour autant. Rendez-vous dimanche 18 février après-midi pour ressortir chars, costumes et confettis et saluer le second passage du Carnaval, cette fois dans la commune de Malemort. Attention, cette année, les chars n’iront pas jusqu’à la barrière de Palisse.

Le parcours et les horaires du défilé:

  • 14h, départ de la salle des Châtaigniers, allée des Châtaigniers, av de la Libération, av Jean Jaurès (Dojo).
  • 14h30 : mise en place Parade Av Jean Jaurès (Dojo), premier passage en mairie, av. Marie et Pierre Curie, rue Pasteur, rond-point Pasteur. 15h, av du Progrès. Av Léo Lagrange. Pont Beau Rivage. Av Jean Jaurès. 15h45, mise en place de la parade Av Jean Jaurès. 16h15, 2e passage en mairie, av Marie et Pierre Curie. Rond-point Mac Do. Av Marie et Pierre Curie. Rue de Corrèze. Rue Pasteur. Av Marie et Pierre Curie. 17h, 3e passage en mairie, av Jean Jaurès.
  • vers 17h, monsieur Carnaval brûlera place du Dojo. Comme l’exige la tradition.

Plus d’infos sur la page Facebook du Comité des fêtes de Malemort.

Vous pouvez également consulter notre précédent article:

Marie Christine MALSOUTE, Photos : Diarmid COURREGES

Marie Christine MALSOUTE, Photos : Diarmid COURREGES

Mot clé

Laisser un commentaire