L'actualité en continu du pays de Brive


Les Bisons au coeur de Sentinelle

Les Bisons dans Sentinelle. Photo Communication 126

Les Bisons du 126e RI sont mobilisés à Paris et en île de France dans le cadre de la mission Sentinelle mais également à Brive en se maintenant prêt à renforcer encore le dispositif.

 

Les Bisons dans Sentinelle. Photo Communication 126Dans la nuit qui a suivi les attentats meurtriers de ce vendredi 13 novembre, le régiment briviste comme bien d’autres a aussitôt été placé en alerte, prêt à être déployé si besoin pour renforcer le dispositif. Il se tient depuis dans les starting-blocks. Les Bisons sont accoutumés à cette protection des citoyens. Le 126 au même titre que d’autres unités est en effet engagé depuis janvier dans cette mission de sécurité nationale. « Depuis la tuerie de Charlie Hebdo, ce sont ainsi plus de 1500 Bisons qui y ont pris part« , quantifie le régiment. Dans le cadre de la réorganisation du dispositif Sentinelle, le chef de corps et le poste de commandement ont également pris la tête d’un groupement comprenant un tiers des hommes déployés.

Les Bisons dans Sentinelle. Photo Communication 126Mobilisation du côté militaire, mobilisation parallèle du côté de la population avec des demandes d’engagement ou de renseignements en forte hausse depuis les attentats de janvier, et plus encore de novembre. Le CIRFA de Brive (Centre d’information et de recrutement des forces armées) l’a lui aussi constaté (voir notre article Elan citoyen auprès des forces de défense à Brive).

« Il y a un réel engouement des jeunes qui peuvent aussi demander à intégrer directement le 126« , rappelle-t-on à la caserne Laporte, « ce qui pourrait les amener, au delà des missions habituelles, à participer si nécessaire à des opérations au profit plus localement de la population corrézienne. » Les Bisons ont d’ailleurs mis en place leur propre cellule d’appui au recrutement qui sera d’ailleurs présente sur le Forum du futur étudiant qui a lieu ce vendredi 27 novembre de 9h à 20h à l’Espace des Trois provinces. Plus d’infos au 05.87.01.92.23 ou 06.32.04.15.51 et sur la page Facebook du 126.

 

 

 

Marie Christine MALSOUTE

Marie Christine MALSOUTE

Laisser un commentaire