L'actualité en continu du pays de Brive


Mariana et Petra cultivent l’art de la rencontre

Les jeunes participaient à un atelier danse aujourd'hui

Elles s’appellent Petra et Mariana. L’une est de République tchèque, l’autre du Portugal. Dans le cadre d’un service volontaire européen, elles ont mis en place une rencontre autour des arts entre une vingtaine de jeunes venus des deux pays de naissance des organisatrices mais aussi d’Espagne et de France.

Mariana et PetraC’est peu dire que ces deux jeunes femmes ont la fibre sociale! Mariana et Petra ont tenu à ce que l’échange international qu’elles ont mis sur pied bénéficie à des adolescents « avec moins d’opportunités », expliquent-elles. Autrement dit, des jeunes en difficulté, pour diverses raisons.

Arrivés hier de République tchèque, du Portugal et d’Espagne, une quinzaine d’ados ont pu rencontrer les cinq Brivistes participants à la rencontre. Ensemble, ils s’apprêtent à passer une semaine autour des arts. D’ici lundi prochain, ils partageront des ateliers de danse, de photo, de cinéma et de peinture. Bien entendu, ils en profiteront pour visiter Brive.

Les jeunes vont passer une semaine ensemble« Je suis arrivée en France en mai 2009. J’ai travaillé sur ce projet pendant les 10 mois de mon service volontaire européen (SVE), puis je suis repartie au Portugal », explique la souriante Mariana. L’ex étudiante en relations internationales est revenue spécialement pour la semaine d’échange qu’elle a organisée avec sa camarade de SVE Petra.

« On a choisi le thème des arts car l’art est le meilleur moyen de casser les différences, qu’elles soient sociales ou culturelles. On souhaitait que les jeunes participants se sentent tous pareils, tous égaux, et soient valorisés par le partage de cette langue universelle que sont les arts. »

L'intervenante de l'atelier dansePour monter leur projet, rendu possible grâce au programme européen Jeunesse en action de l’UE, Mariana et Petra ont bénéficié du soutien de l’association Altéa France. « Les jeunes participants ont été choisis par l’intermédiaire de partenaires à l’étranger d’Altéa. »

Au delà, les deux jeunes femmes ont contacté des organismes locaux. L’atelier cinéma se fera avec le soutien du Centre culturel de Brive. Idem pour la photo. Et l’atelier danse, qui se déroulait cette après-midi, a été animé par une danseuse également en SVE en Auvergne.

Pour l’heure, les adolescents apprennent encore à se connaître. Demain, ça ira sans doute déjà mieux. Et on peut parier qu’ils auront du mal à se quitter sans une petite larme lundi prochain. Si ça se passe ainsi, c’est que la rencontre se sera formidablement passée. C’est tout le mal qu’on leur souhaite!

Premières discussions entre participants

Demain, les jeunes feront de la photo. Ils seront dans la ville l'après-midi

Olivier SOULIÉ

Olivier SOULIÉ

Mot clé

Laisser un commentaire