L'actualité en continu du pays de Brive


Musée gourmand, musée savant

La médiation culturelle bat son plein à Labenche. Vendredi 1er décembre le musée accueillait 30 convives autour d’une découverte gastronomique sur le thème des tapisseries de Mortlake orchestrée par Solène Jolivet pour l’esprit et par le chef Amédée Leymarie et le caviste Pierre Boudigel pour les papilles.

Bouillon léger de canard aux navets et herbes fraîches, tartine d’effiloché de pigeon aux petits légumes, compotée de pommes aux épices et au vin rouge, meringue craquante, le tout 
agrémenté d’un Polichinel 2015 de Simon Busser, vigneron à Cahors, d’un rouge Autrement 2015 de Jacques Boustet, vigneron à Bordeaux et d’un rouge Mauzac Nature de Bernard Plageoles, vigneron à Gaillac. Voilà pour faire rêver. La suite ou l’entremets tout aussi réjouissant et animé par Solène Jolivet a entrainé le public autour d’un voyage en parole autour des tapisseries de Mortlake avec, comme objectif, le but se croire le temps d’un repas transporté à la table d’un XVII siècle convoité. Les visites insolites, car c’est le terme choisi pour les nommer affirment au fil des thème leur succès. Cuedo nocturne, yoga, autant de manière bien futées pour attirer du côté des collections un public multiple. La salle était comble, le carnet de réservation aussi. Vivement la prochaine fois.

 

Frédérique Brengues

Frédérique Brengues

Mot clé

Laisser un commentaire