L'actualité en continu du pays de Brive


Une école de drones décolle à l’aéroport de Brive

La société bayonnaise 640 Aéro implante un centre de formation en pilotage de drones sur la plateforme aéroportuaire briviste. Les premiers cours vont débuter en mars, avec des instructeurs corréziens.

Implanter des drones sur une zone aéroportuaire est une première en Nouvelle-Aquitaine. Et ce n’est que la première étape pour l’entreprise qui en est à l’origine. “Le projet est d’offrir une plateforme unique en France pour le développement et l’expérimentation de technologie robotisée pouvant répondre à des besoins pour les activités en lien avec les zones aéroportuaires et l’aéronautique”, avance le groupe 640. Une aubaine pour l’aéroport de Brive qui cherche à diversifier sa palette d’activités, avion, ULM, hélicoptères.

Il faut bien reconnaitre que l’utilisation de drones suit ces dernières années une courbe exponentielle, que ce soit dans le cadre loisirs comme professionnel. L’usage de cette technologie touche ainsi tous les secteurs, agriculture, tourisme, bâtiment, sécurité… et la formation pourra être adaptée aux besoins. “L’originalité de cette formation vient de son environnement aéroportuaire qui par la proximité d’un service de navigation aérienne offre aux futurs formés une plus-value, un véritable vernis aéronautique”, explique le groupe.

Les premières sessions de formation à ce télépilotage “décolleront” courant du mois de mars, au rythme d’une session par mois. Pour assurer ces sessions, la société basque a fait appel à des professionnels déjà en activité sur l’agglomération de Brive. En l’occurrence Jérôme Seigne pour la partie théorique et pour la partie pratique Laurent Merle de LCM drone et Marc Munch de MGV drone. Le centre dispose sur la plateforme aéroportuaire d’une salle de cours, d’une structure couverte de 580m2 pour la pratique outdoor et d’une flotte de drones multirotor.

Infos sur 640aero.com.

Sur ce sujet vous pouvez consulter nos précédents articles:

 

Marie Christine MALSOUTE, Photos : Sylvain MARCHOU

Marie Christine MALSOUTE, Photos : Sylvain MARCHOU

Laisser un commentaire