L'actualité en continu du pays de Brive


Vos sorties de la semaine

MARDI 12 SEPTEMBRE 2017

  • Atelier de langue occitane à 17h30 à Brive, aux archives municipales, 15 rue du docteur Massénat. Un atelier de pratique de la langue proposé par l’Institut d’études occitanes du Limousin en partenariat avec les archives municipales. Durée: 1 heure 30. Entrée libre et gratuite. Infos au 05.55.18.18.50 et sur archives.brive.fr. Également les 19 et 26 septembre, les 3 et 10 octobre.

************

JEUDI 14 SEPTEMBRE

  • Comédie. Les parents viennent de Mars… Les enfants du Mc Do! 2 à 21h à Saint-Mexant à L’atelier des artistes. On adore nos enfants, mais parfois Haaaaaaa! Après 3 années de succès à Paris et au festival d’Avignon, Les parents viennent de Mars… Les enfants du Mc Do!, revient en VF, en Version féminine « chez maman ». Découvrez l’envers du décor ou l’histoire incroyable d’une mère… éduquant ses enfants! A moins que ce soit l’inverse… Lélé et Lulu qui ont fait les 400 coups à leur père, vont-ils réussir à faire tourner leur mère en bourrique? Si vous avez aimé le 1, vous allez adorer le 2 ! Durée: environ 1 heure 20. Tarifs: 15 et 13 euros (moins de 12 ans). Infos au 05.44.40.60.79 et sur atelier-des-artistes.fr. Également vendredi 15 et samedi 16 septembre ainsi que la semaine suivante jeudi 21, vendredi 22 et samedi 23 septembre.
************

VENDREDI 15 SEPTEMBRE

  • Ciné-débat. Monsieur N à 19h30 à Brive au cinéma Le Rex, bd. Kœnig. Dans le cadre et en ouverture des Journées européennes du patrimoine à Brive, consacrées à la découverte du Premier Empire. Projection du film d’Antoine de Caunes avec Philippe Torreton et Richard E. Grant. Un ciné-débat animé par David Chanteranne, journaliste, historien et historien de l’art. Diplômé de l’université de Paris-Sorbonne, administrateur de l’Institut Napoléon, il est rédacteur en chef du magazine Napoléon 1er et de la Revue du Souvenir napoléonien, ainsi que de plusieurs publications d’histoire. Il a été auteur et coauteur de nombreux ouvrages consacrés à Napoléon et au premier et second Empire. En présence également de Bernard Laborie, président de la délégation régionale du Souvenir napoléonien. 1815, à Sainte-Hélène, une île minuscule isolée au large de l’Afrique, l’empereur Napoléon est retenu prisonnier. Comment l’empereur Napoléon a-t-il accepté de se soumettre à cet emprisonnement? Et comment imagine-t-il desserrer l’emprise de ses geôliers? Le « général », comme se plaisent à l’appeler les Anglais, est opposé à son geôlier Hudson Lowe dans un huis clos où le dominant n’est pas toujours celui qu’on croit. Napoléon s’apprête à livrer sa dernière bataille, décidé à conserver sa dignité d’empereur… Durée du film: 2 heures. Tarifs: 3,50 à 7 euros. Infos au 05.55.22.41.69 et sur cinemarex.org. Vous pouvez retrouver tout le programme des journées du patrimoine avec ses animations, visites gratuites à divers bâtiments sur brive.fr.

  • Concert jazz. Swazz trio à 20h45 à Brive, à la salle du Pont du Buy. Le Jazz Club 19100 accueille une formation originale et très professionnelle. Swazz trio revisite de nombreux standards du jazz et propose de remarquables compositions. Après avoir travaillé ensemble dans le quintet Tanguedia sur des musiques d’Astor Piazzola, Virginie Trognon (accordéon) et Jean-Luc Beranger (guitare) ont savouré le plaisir de jouer en duo autour d’un répertoire swing sur de nombreuses scènes, notamment à Paris. Aujourd’hui, l’aventure se poursuit en trio avec l’intégration d’un contrebassiste, Kevin Gervais. Ces trois musiciens ont su trouver une véritable harmonie collective; rivalisant de virtuosité et de sensibilité, ils aiment partager avec le public un bonheur  pur et simple  surnommé « couleurs jazz ». Tarifs: 12 et 10 euros. Infos et réservations au 06.19.09.09.55 ou 06.46.77.36.71. Prochain concert le 13 octobre avec Kriss Tellez swing band.

  • Soirée Meire Alves à partir de 21h au Maryland à Brive (13 rue Saint-Martin) avec l’association L’art en bar. A noter qu’en étant membre de l’association L’art en bar, vous bénéficiez d’une réduction sur les tarifs de plusieurs lieux culturels (Théâtre de la Grange, des Gavroches, Saison des 13 arches, centre culturel, cinéma Rex, CGR, Lendemains qui chantent, A corps danse, festival du cinéma de Brive). Infos au 05.55.17.10.78 et sur le site bar-le-maryland.fr.
  • Comédie. Les parents viennent de Mars… Les enfants du Mc Do! 2 à 21h à Saint-Mexant à L’atelier des artistes. On adore nos enfants, mais parfois Haaaaaaa! Après 3 années de succès à Paris et au festival d’Avignon, Les parents viennent de Mars… Les enfants du Mc Do!, revient en VF, en Version féminine « chez maman ». Découvrez l’envers du décor ou l’histoire incroyable d’une mère… éduquant ses enfants! A moins que ce soit l’inverse… Lélé et Lulu qui ont fait les 400 coups à leur père, vont-ils réussir à faire tourner leur mère en bourrique? Si vous avez aimé le 1, vous allez adorer le 2 ! Durée: environ 1 heure 20. Tarifs: 15 et 13 euros (moins de 12 ans). Infos au 05.44.40.60.79 et sur atelier-des-artistes.fr. Également samedi 16 septembre ainsi que la semaine suivante jeudi 21, vendredi 22 et samedi 23 septembre.
************

SAMEDI 16 SEPTEMBRE

  • Fanfare 1er Empire à 11h à Brive place de la Guierle. Dans la cadre des Journées européennes du patrimoine consacrées à Brive à la découverte du Premier Empire. Un moment convivial en musique au son des tambours et trompettes de la Fanfare de Saint-Lys en costume 1er Empire. Départ à 11h devant la statue du maréchal Brune pour rejoindre à midi les jardins du musée pour un apéro concert. Infos au 05.55.18.17.70. Infos au 05.55.18.18.50. Vous pouvez retrouver tout le programme des journées du patrimoine avec ses animations, visites gratuites à divers bâtiments sur brive.fr.
  • ÉPhoto de la peinture présente en sale d'honneur du 126èmr Régiment d'infanterie représentant l'armée imperial française lors de la bataille de la BEREZINAvocation historique. Le rôle du 126e RI pendant la bataille de la Bérézina de 14h à 18h à Brive dans les jardins des Archives municipales. Dans la cadre des Journées européennes du patrimoine consacrées à Brive à la découverte du Premier Empire. Si le drapeau du 126e régiment d’infanterie porte l’inscription « Bérézina 1812 » en lettres d’or, c’est parce que le régiment joua un rôle primordial pour permettre à la Grande Armée de battre en retraite. Aujourd’hui, le 126eRI propose une évocation du sacrifice que firent ses hommes pour sauver l’armée de Napoléon 1er à travers la présentation d’objets, cartes et documents historiques. Gratuit. Infos au 05.55.18.18.50. Également le lendemain dimanche 17 septembre de 14h à 18h. Vous pouvez retrouver tout le programme des journées du patrimoine avec ses animations, visites gratuites à divers bâtiments sur brive.fr.
  • Figurines. Jeux d’histoire de 14h à 18h à Brive aux Archives municipales. Dans la cadre des Journées européennes du patrimoine consacrées à Brive à la découverte du Premier Empire. À l’initiative du Club Maréchal Brune, les Archives municipales accueillent de nombreuses tables de reconstitution de batailles avec figurines grâce à la participation de passionnés des quatre coins de France. Entre jeu et simulation, petits et grands pourront découvrir les stratégies des belligérants de l’époque. Venez découvrir la bataille de la Bérézina ou parcourir les champs de bataille d’Italie aux côtés du maréchal Brune. En parallèle, vous pourrez contempler une exposition de documents inédits du 1er Empire. Gratuit. Infos au 05.55.18.18.50. Également le lendemain dimanche 17 septembre de 14h à 18h. Vous pouvez retrouver tout le programme des journées du patrimoine avec ses animations, visites gratuites à divers bâtiments sur brive.fr.
  • Café tricot à 14h à Brive au centre culturel, 31 avenue Jean-Jaurès. C’est la « reprise » du Café tricot initié l’an dernier avec bonheur. Un moment convivial et l’occasion de faire de nouvelles rencontres autour du tricot et de la couture, c’est tendance et ça a lieu chaque 3e samedi du mois. Un ouvrage, un café, un échange… il n’y a pas d’âge pour venir monter les mailles à l’endroit à l’envers. L’idée, favoriser les échanges entre les générations et cultiver du lien social. Chacune apporte l’ouvrage qui lui plaît, ou n’apporte rien, passe simplement boire un café, échanger… Jusqu’à 18h. Infos au 05.55.74.20.51.
  • Conférence. L’insulaire à 17h30 à Brive au Théâtre municipal. Dans la cadre des Journées européennes du patrimoine consacrées à Brive à la découverte du Premier Empire. Napoléon naquit dans une île. Et si l’Empereur avait surtout été un insulaire ? Et si, cherchant à fuir cette prédisposition en consacrant sa vie à la conquête d’un continent, il avait immanquablement été ramené dans une île pour y jouer son destin ? Telle est la conviction de David Chanteranne qui prend pour point de départ le 8 juillet 1815, date où Napoléon se réfugie sur l’île d’Aix après la bataille de Waterloo. À partir de là, il nous raconte les neuf îles décisives de la vie de l’Empereur : la Corse où il a grandi, la Sardaigne où il connaît son baptême du feu, Malte où il transite pour atteindre l’Egypte, l’île de la Cité où il se fait couronner, le radeau de Tilsit où il signe la première paix avec la Russie, l’île Lobau où se noue la bataille de Wagram, l’île d’Elbe où il vit en exil, l’île d’Aix… et bien sûr, Sainte-Hélène. Une conférence animée par David Chanteranne, journaliste, historien et historien de l’art. Diplômé de l’université de Paris-Sorbonne, administrateur de l’Institut Napoléon, il est rédacteur en chef du magazine Napoléon 1er et de la Revue du Souvenir napoléonien, ainsi que de plusieurs publications d’histoire. Il a été auteur et coauteur de nombreux ouvrages consacrés à Napoléon et au premier et second Empire. Entrée gratuite. Vous pouvez retrouver tout le programme des journées du patrimoine avec ses animations, visites gratuites à divers bâtiments sur brive.fr.
  • Concert. Une vie de Napoléon en musique à 21h à Brive au Théâtre municipal. Dans la cadre des Journées européennes du patrimoine consacrées à Brive à la découverte du Premier Empire. Entre chants révolutionnaires, airs d’opéras à la mode ou marche impériale, les musiciens de l’Orchestre de Paris, dont le trompettiste Stéphane Gourvat, originaire de Brive, vous feront revivre au cours d’un concert exceptionnel les grands moments de l’épopée napoléonienne. Au programme des œuvres de Wolfgang Amadeus Mozart, Giovanni Paisiello, Luigi Cherubini, Etienne-Nicolas Méhul, Jean-François Le Sueur… Entrée libre. À noter à 16h, une parade des musiciens avec rendez-vous devant le conservatoire. Vous pouvez retrouver tout le programme des journées du patrimoine avec ses animations, visites gratuites à divers bâtiments sur brive.fr.
  • Soirée blues country. The Hobblers à partir de 21h au Maryland à Brive (13 rue Saint-Martin) avec l’association L’art en bar. A noter qu’en étant membre de l’association L’art en bar, vous bénéficiez d’une réduction sur les tarifs de plusieurs lieux culturels (Théâtre de la Grange, des Gavroches, Saison des 13 arches, centre culturel, cinéma Rex, CGR, Lendemains qui chantent, A corps danse, festival du cinéma de Brive). Infos au 05.55.17.10.78 et sur le site bar-le-maryland.fr.
  • Comédie. Les parents viennent de Mars… Les enfants du Mc Do! 2 à 21h à Saint-Mexant à L’atelier des artistes. On adore nos enfants, mais parfois Haaaaaaa! Après 3 années de succès à Paris et au festival d’Avignon, Les parents viennent de Mars… Les enfants du Mc Do!, revient en VF, en Version féminine « chez maman ». Découvrez l’envers du décor ou l’histoire incroyable d’une mère… éduquant ses enfants ! A moins que ce soit l’inverse… Lélé et Lulu qui ont fait les 400 coups à leur père, vont-ils réussir à faire tourner leur mère en bourrique? Si vous avez aimé le 1, vous allez adorer le 2 ! Durée: environ 1 heure 20. Tarifs: 15 et 13 euros (moins de 12 ans). Infos au 05.44.40.60.79 et sur atelier-des-artistes.fr. Également la semaine suivante jeudi 21, vendredi 22 et samedi 23 septembre.

************

DIMANCHE 17 SEPTEMBRE

  • Course à pied. Les Foulées MLK à 9h30 autour du lac du Causse. Départ de la base nautique de Lissac. Un rendez-vous traditionnel et solidaire de cette rentrée: 3 euros par coureur sont reversés à la Ligue contre le cancer. Au menu un, 2 ou 3 tours du lac soit 7 ou 14 ou 21km à votre rythme. Une manifestation sportive, dernière étape du challenge MLK, mais aussi toujours très conviviale, avec maillot running et buffet campagnard offert à chaque participant. Une bonne occasion de (re)chausser les baskets. Certificat médical datant de moins d’un an obligatoire pour les non licenciés FFA. Inscription: 13 euros chez MLK Sports (72 avenue de la Libération à Malemort) ou 15 euros sur place. Infos au 05.55.17.24.02.
  • Fête Traditions à partir de 12h à Brive salle Georges Brassens. L’association Couleurs plurielles organise cette journée de partage sur le thème cette année de la tolérance et la paix. À 12h, repas (11 euros et réservation obligatoire au 06.33.16.78.98 ou 06.16.66.41.14). Puis entrée gratuite à partir de 13h30 pour profiter des animations, danses, groupes folkloriques et sportifs. Les « couleurs » représentées: Cameroun, Sénégal, Maroc, Algérie, France, Tzigane russe, Espagne avec des danses gitanes, Turquie, Brésil, Chine, Corée , Japon, Grèce et Égypte.

  • Figurines. Jeux d’histoire de 14h à 18h à Brive aux Archives municipales. Dans la cadre des Journées européennes du patrimoine consacrées à Brive à la découverte du Premier Empire. À l’initiative du Club Maréchal Brune, les Archives municipales accueillent de nombreuses tables de reconstitution de batailles avec figurines grâce à la participation de passionnés des quatre coins de France. Entre jeu et simulation, petits et grands pourront découvrir les stratégies des belligérants de l’époque. Venez découvrir la bataille de la Bérézina ou parcourir les champs de bataille d’Italie aux côtés du maréchal Brune. En parallèle, vous pourrez contempler une exposition de documents inédits du 1er Empire. Gratuit. Infos au 05.55.18.18.50. Vous pouvez retrouver tout le programme des journées du patrimoine avec ses animations, visites gratuites à divers bâtiments sur brive.fr.
  • Photo de la peinture présente en sale d'honneur du 126èmr Régiment d'infanterie représentant l'armée imperial française lors de la bataille de la BEREZINAÉvocation historique. Le rôle du 126e RI pendant la bataille de la Bérézina de 14h à 18h à Brive dans les jardins des Archives municipales. Dans la cadre des Journées européennes du patrimoine consacrées à Brive à la découverte du Premier Empire. Si le drapeau du 126e régiment d’infanterie porte l’inscription « Bérézina 1812 » en lettres d’or, c’est parce que le régiment joua un rôle primordial pour permettre à la Grande Armée de battre en retraite. Aujourd’hui, le 126eRI propose une évocation du sacrifice que firent ses hommes pour sauver l’armée de Napoléon 1er à travers la présentation d’objets, cartes et documents historiques. Gratuit. Infos au 05.55.18.18.50. Vous pouvez retrouver tout le programme des journées du patrimoine avec ses animations, visites gratuites à divers bâtiments sur brive.fr.
  • Visite avec le sculpteur Marc Petit à 15h à Brive à la chapelle Saint-Libéral. L’artiste dont la Ville expose les œuvres en plusieurs lieux, commente lui-même une visite guidée. Gratruit. À noter que les samedi 16 et dimanche 17 septembre, de 10h à 12h, dans le cadre des Journées du Patrimoine, des ateliers seront proposés aux 7-9 ans et 10-12 ans. La visite permettra de découvrir le travail de l’artiste, à travers un parcours dans la ville avant de regagner le musée où le jeune public sera invité à un travail de préparation à la sculpture, une ébauche en terre. Ne manquez pas également vendredi 22 septembre à 20h au Rex la projection du documentaire Marc Petit sous le ciel des vivants.
  • Vente aux enchères Premier Empire et Napoléon 3 à 17h à Brive à la salle des ventes, 9 rue André Devaud. Dans la cadre des Journées européennes du patrimoine consacrées à Brive à la découverte du Premier Empire. La maison de vente Martinie enchères organise en collaboration avec la Ville une une vente aux enchères qui regroupera à la fois du mobilier 1er Empire et Napoléon III, tableaux dont des œuvres de Lanfant de Metz (1814-1892), bronzes signés Barye, Guillemin, Moignez…, verrerie dont Baccarat, bijoux, linge ancien, argenterie, militaria, collections, céramiques dont partie de service en porcelaine de Sèvres, luminaires, objets de vitrine, horlogerie… Cette vente se poursuivra dans un second temps par du design et peinture 20e (artistes régionalismes Féola…). Infos au 05.55.87.12.76. Vous pouvez retrouver tout le programme des journées du patrimoine avec ses animations, visites gratuites à divers bâtiments sur brive.fr.

************

LES EXPOS A VOIR

  • Marc Petit à la chapelle Saint-Libéral, dans les jardins du musée Labenche et des archives municipales, cour d’honneur de la mairie. La Ville rend hommage au sculpteur Marc Petit, né dans le Lot et installé en Haute-Vienne. Un artiste hors du commun à la tendre brutalité qui pour crier son amour de la vie nous parle du contraire. La grosse partie de l’exposition se concentre à la chapelle Saint-Libéral qui accueille 30 œuvres choisies et réalisées de 2000 à 2016. Cinq au musée Labenche, 1 au conservatoire, 3 aux archives, 1 à la médiathèque et 1 dans la cour d’honneur de la mairie. Parmi elles, deux œuvres inédites. Accès libre (la chapelle Saint-Libéral est ouvert du mardi au vendredi de 12h à 18h, samedi de 10h à 13h et de 14h à 18h, dimanche de 15h à 18h). Infos au 05.55.18.17.70 et sur museelabenche.brive.fr. Jusqu’au 24 septembre 2017.
  • Neandertal à la loupe à Brive au musée Labenche, salles d’exposition temporaire. Une exposition inédite en partenariat avec le musée national de préhistoire des Eyzies. Présentée en 2016 en Dordogne, avec le concours de l’État, elle a été recentrée au musée Labenche sur le mode de vie des Neandertaliens du bassin de Brive. Cette manifestation est l’occasion de faire découvrir au grand public les dernières découvertes réalisées autour de Neandertal. On a tous quelque chose en nous de Neandertal. Quelques gènes qui nous relient à ce lointain parent qui a vécu en Europe entre 430 000 et 30 000 ans avant notre ère. En apprendre sur lui, c’est donc en apprendre sur soi. Le territoire parcouru et exploité, la gestion des outillages lithiques, la fabrication et l’utilisation du feu ainsi que le traitement des morts sont évoqués à partir de pièces originales issues des nombreux chantiers de fouille. Entrée libre. Ouverte du lundi au samedi de 12h à 18h, dimanche de 15h à 18h, fermée le mardi. Infos au 05.55.18.17.70 et sur museelabenche.brive.fr. Jusqu’au 22 octobre 2017.
  • L’art de buller avec Gaston Lagaffe à Brive à la médiathèque municipale. Une exposition autour du personnage Gaston Lagaffe qui fête cette année ses 60 ans. Programmée en partenariat avec la librairie BD Bulles de papier, elle offre l’occasion de redécouvrir le travail et le projet de Franquin, à travers plusieurs thématiques estivales : le farniente, les vacances et le camping, la nature, les animaux, l’écologie et les jeux. S’adressant à plusieurs générations de lecteurs, elle propose un parcours au cœur de ces thématiques chères à Franquin. Aux côtés des albums, à emprunter ou à lire dans un petit salon de lecture « à la Gaston », figurines, reproductions de planches et planches explicatives sont présentées au cœur de l’exposition. Un espace accueille une reconstitution d’une scène de camping et un autre, une reconstitution de son fameux « lit-voiture ». À noter un jeu concours avec de nombreux lots. Entrée libre. Ouvert mardi de 9h30 à 18h, mercredi de 9h30 à 12h et de 13h30 à 18h, jeudi de 9h30 à 12h et de 15h à 18h, vendredi de 9h30 à 12h et de 13h30 à 18h, samedi de 9h30 à 12h et de 13h30 à 17h. Infos au 05.55.18.17.50 et sur mediatheque.brive.fr. Jusqu’au 16 septembre 2017.
  • Et pans! à Brive à l’Office de tourisme dans la tour du Château d’eau. À partir du 4 septembre. Les Pans de Travassac comme vous ne les avez jamais vus. 24 photographies composent cette exposition, réalisées en juin 2017 dans les anciennes ardoisières par le photographe Michel Vauquois. Aucun filtre n’a été appliqué, que ce soit lors de la prise de vue ou lors du développement : seul un travail sur les contrastes, sur les couleurs et sur les reliefs a été effectué. L’aspect très pictural de certaines images, intensifié par la texture mate de la toile sur laquelle elles ont été imprimées et par la présentation parfois non conforme à la réalité pourra surprendre les plus curieux. Le but du photographe n’est pas documentaire mais est avant tout de partager un regard original sur un lieu chargé. Entrée gratuite. Ouvert du lundi au samedi de 9h à 12h30 et de 13h30 à 18h30. Infos au 05.55.24.08.80 et sur brive-tourisme.com. Jusqu’au 31 octobre 2017.
  • Humour interdit à Brive au centre Edmond Michelet, 4 rue Champanatier. L’exposition présente des dessins de la Seconde Guerre mondiale, d’inconnus ou d’artistes célèbres, qui ont choisi le crayon pour s’exprimer en fixant leur quotidien dans la France des années noires. Des dessins drôles, touchants, émouvants. Tous nous parlent de notre histoire, et peut-être aussi de notre temps. L’exposition a été réalisée par le Musée départemental de la résistance et de la déportation de Toulouse à partir de ses riches collections iconographiques. Entrée libre et gratuite. Horaires d’ouverture: jusqu’au 30 septembre, du lundi au samedi de 11h à 18h et le samedi de 13h à 18h. Infos au 05.55.74.06.08 et sur museemichelet.brive.fr. Jusqu’au 17 septembre 2017.
  • Vivre en couleurs à Brive au centre culturel, 31 avenue Jean-Jaurès. Une exposition de graffs d’Ynoxe. Originaire de Brive, Ynoxe aime à faire découvrir ou redécouvrir son art dans des lieux improbables où l’on ne l’attend pas forcément… Il pratique le graff depuis l’âge de 16 ans. « J’ai toujours dessiné. Je me suis mis au graffiti à cause de mes potes qui m’ont encouragé à le faire. J’ai toujours aimé la culture hip hop et le graffiti est devenu une réalité pour moi. » Ynoxe oriente ses peintures vers le wildstyle (ensemble de lettres et de formes qui se chevauchent et s’entrelacent), tout en essayant de déstructurer ses lettres avec le remplissage. Une exposition qui plonge dans la culture urbaine avec des toiles très diverses, hautes en expressivité, qui donnent un peu plus de visibilité à cet art de rue. Entrée gratuite. Ouvert en semaine de 9h à 12h et de 14h à 19h, samedi de 10h à 12h et 14h à 19h. Entrée libre. Infos au 05.55.74.20.51. Jusqu’au 29 septembre 2017.
  • V’la les enfants de troupe à Tulle au Musée des armes. De 1924 à 1967, Tulle a abrité une École militaire préparatoire technique (EMPT) délivrant un enseignement général et technique dans un cadre militaire. Elle accueillait de jeunes garçons âgés de 12 à 14 ans pour 5 années d’études. La scolarité de ces élèves venant de tous milieux et de tous horizons se déroulait en internat, encadrés par du personnel militaire et civil. Réalisée en partenariat avec l’association des Anciens Enfants de Troupe de la Corrèze, cette exposition évoque l’histoire de cet établissement et la vie des élèves à travers de nombreux documents, photographies, témoignages et objets recueillis auprès d’anciens élèves et de leurs familles. L’année 2017 correspond au cinquantenaire de la fermeture de l’école. Un anniversaire marqué par la tenue du Congrès national des anciens enfants de troupe qui se tiendra à Tulle les 22 et 23 septembre 2017. Entrée libre. Ouvert du mardi au samedi de 14h à 18h. Infos au 05.55.26.22.15. Jusqu’au 30 septembre 2017.
  • Gaston Vuiller chez les magiciens et sorciers de la Corrèze au musée du cloître de Tulle. Le musée du Cloître conserve un fonds important lié à Gaston Vuiller, artiste peintre, dessinateur et voyageur, dont l’œuvre et le nom restent intimement mêlés à la Corrèze et au village de Gimel-les-Cascades. Ce fonds est aujourd’hui constitué de trente-sept dessins, trois gravures, un autoportrait (peinture à l’huile sur bois), deux grands tableaux de paysages (dépôts du Centre National des Arts Plastiques) et cinq livres illustrés. En 1900, la ville de Tulle acquiert un premier ensemble de dessins parus en 1899 dans trois épisodes de la revue Le Tour du Monde dans un article intitulé « Chez les magiciens et les sorciers de la Corrèze ». Restaurés en 2012, ces œuvres sur papier restent néanmoins fragiles et particulièrement sensibles à la lumière, et pour cette raison ne peuvent être exposées de manière permanente. Ce nouvel accrochage est l’occasion de les découvrir une nouvelle fois et de partir à la rencontre des figures que Gaston Vuillier appelle les magiciens et sorciers de la Corrèze… Entrée gratuite. Ouvert tous les jours sauf dimanche et lundi de 10h30 à 12h30 et de 14h à 18h. Infos au 05.55.26.24.22. Jusqu’au 6 janvier 2018.
  • Olivier Masmonteil. De Gimel à Ushuaia à Sédières. Plusieurs centaines d’acryliques sur toiles de petits formats (27 X 35 cm) d’une anthologie du paysages tirée du projet artistique de l’artiste corrézien.1000 œuvres réalisées au cours d’un tour du monde effectué par l’artiste Olivier Masmonteil entre 2007 et 2009. Intitulé Quelle que soit la minute du jour, cet ensemble unique en son genre qui tient du journal intime permet au peintre de marquer son territoire. De grandes œuvres plus récentes sont également présentées, certains y reconnaîtront des paysages familiers, ceux de la Corrèze (Gimel, Les Monédières, la rivière Vézère…). L’ensemble offert au regard des spectateurs n’a d’autre fin que d’exprimer la dimension duelle du paysage, à savoir son intemporalité et son universalité. Tarif: 4 euros, 2 en réduit et gratuit pour les moins de 11 ans. Ouvert tous les jours de 10h à 12h30 et de 13h30 à 18h. Infos eu et sur sedieres.fr. Jusqu’au 1er octobre 2017.
  • Bijoux d’orients lointains, au fil de l’or, au fil de l’eau au musée de Sarran. Dans la lignée de l’exposition Bijoux des Toits du Monde qui entraînait sur les sentiers de la Route de la soie, l’exposition propose de suivre la voie maritime de ce chemin mythique grâce à la magie de parures archéologiques ou ethniques. Afin de dévoiler la richesse et la diversité des cultures des royaumes d’Arabie à l’Insulinde, l’or, métal légendaire symbole d’éternité, a été choisi comme le fil conducteur de ce périple au fil de l’eau. Plus de trois cent bijoux, provenant de deux collections privées et resplendissant de mille feux, offriront aux visiteurs un voyage dans le temps et dans l’espace. Ils révèlent par leur magnificence et leur variété envoûtante des civilisations disparues et un univers symbolique menacé d’oubli. À cette présentation s’associeront des textiles yéménites, indiens, thaïlandais et indonésiens issus d’une collection privée. Ouvert du mardi au dimanche de 10h à 12h30 et de 13h30 à 18h. Entrée: 4,50 euros (3 et 3,5 en tarifs réduits). Infos au 05.55.21.77.77 et sur le site museepresidentchirac.fr. Jusqu’au 30 novembre 2017.
Marie Christine MALSOUTE

Marie Christine MALSOUTE

Laisser un commentaire