L'actualité en continu du pays de Brive


Vos sorties de la semaine

LUNDI 8 JANVIER 2018

  • Connaissances du monde. Le tour de France à pied à 14h30 et 20h à Brive au cinéma CGR. Pendant un an, Aurélie Derreumaux et Laurent Granier sont partis explorer la France. En marchant le long de nos frontières, en dormant chez l’habitant, ils découvrent une terre insoupçonnée et authentique, intime et émouvante. Des plages du nord aux criques de Bretagne, de la Dune du Pilat aux calanques de Marseille en passant par le Pays-Basque, du mont Blanc aux plaines d’Alsace, laissez-vous surprendre par la France, pays insolite que l’on croit connaître ! Redécouvrez ses paysages grandioses, sa culture aux multiples facettes et son humour irrésistible… Entrez dans cette aventure unique, faite de partage et d’humanité. Durée: 2 heures. Tarifs: 8 et 9,50 euros. Infos au 0.892.688.588 et sur cgrcinema.fr/brive.

************

MARDI 9 JANVIER

  • Atelier de langue occitane à 17h30 à Brive, aux archives municipales, 15 rue du docteur Massénat. Un atelier de pratique de la langue proposé chaque mardi par l’Institut d’études occitanes du Limousin en partenariat avec les archives municipales. Durée: 1 heure 30. Entrée libre et gratuite. Infos au 05.55.18.18.50 et sur archives.brive.fr. Également les 16, 23 et 30 janvier.
  • Théâtre. Vertiges à 20h30 à Brive au Théâtre municipal. Avec la Cie Nasser Djemaï. Un choc des identités. Les maisons hantées ne sont pas forcément en Écosse, surmontées de girouettes grinçantes agitées par un vent sauvage, au bord d’un loch tout noir rempli de monstres bizarres et inconnus. Elles sont partout, peut-être juste à côté de chez nous. Nadir va faire le tour de sa maison hantée, de son histoire, ses frayeurs, ses complexes, ses fantômes et fantasmes, à ce tournant de la quarantaine. Suite à son divorce, il décide de se rapprocher de sa famille pour retrouver un peu de calme. Beaucoup de choses ont changé autour de lui, le quartier s’est appauvri, certains se sont radicalisés, la population a changé. Il se retrouve englouti dans un monde parallèle, un monde fantastique, avec une famille livrée à elle-même et un père sur le point de mourir. Cette plongée onirique nous entraine dans un voyage à travers une réalité qui constitue pourtant le quotidien de ces familles d’origine étrangère, devenues françaises pour des raisons oubliées. Durée: 1 heure 45. Tarifs: de 21 à 5 euros. Infos au 05.55.24.62.22 et sur le site lestreizearches.com.

  • Musiques actuelles. Bœuf au Labo à 20h à Tulle, 18 avneue du Lieutenant Colonel Farro, avec Des Lendemains qui chantent. Toute personne ayant envie de partager du son, de rencontrer d’autres musiciens ou de passer une soirée en musique est conviée à participer à ces soirées d’improvisation. Le Labo est équipé avec de supers amplis, micros, sono et batteries à disposition. Invitez vos amis musiciens ou simple aficionados de musique à venir profiter des boeufs. Entrée gratuite. Infos au 05.55.26.09.50 et sur deslendemainsquichantent.org.

************

MERCREDI 10 JANVIER

  • Ciné goûter. Polichinelle et les contes merveilleux à 16h à Brive au cinéma Le Rex, bd. Kœnig. Une séance pour Épiphanie à partir de 5 ans. L’univers fantastique de Gianini et Luzzati. Ce programme de 4 courts métrages emmène les enfants dans un monde haut en couleurs où se mêlent magie des contes et aventures merveilleuses. Du courage et de l’audace sont au rendez-vous avec Polichinelle et ses amis. Durée: environ 1 heure. Tarifs: 5 euros comprenant la séance, l’animation et le goûter; 20 euros les 5 séances; tarif de groupe à partir de 15 enfants de 4 euros/personne. Infos au 05.55.22.41.69et sur cinemarex.org. Également samedi 13 janvier à 16h.

  • Café amnestien à partir de 20h30 au Maryland à Brive (13 rue Saint-Martin) avec l’association L’art en bar. Une invitation à partager vos textes,chansons,musiques… A noter qu’en étant membre de l’association L’art en bar, vous bénéficiez d’une réduction sur les tarifs de plusieurs lieux culturels (Théâtre de la Grange, des Gavroches, Saison des 13 arches, centre culturel, cinéma Rex, CGR, Lendemains qui chantent, A corps danse, festival du cinéma de Brive). Infos au 05.55.17.10.78 et sur le site bar-le-maryland.fr.

************

JEUDI 11 JANVIER

  • Cinéma. Séance spéciale. Corporate à 18h30 à Brive au cinéma Le Rex, bd. Kœnig. Une soirée en partenariat avec Amnesty international autour du film de Nicolas Silhol. Synopsis: brillante responsable des ressources humaines dans un groupe agroalimentaire, Emilie Tesson-Hansen n’a pas d’état d’âme. Dalmat, un cadre d’une quarantaine d’années, veut la rencontrer mais la jeune femme ne cesse de repousser le rendez-vous. Il finit par se suicider dans l’enceinte de l’entreprise. Emilie est tout de suite pointée du doigt. L’inspectrice du travail l’a dans sa ligne de mire. Ses supérieurs ne sont pas plus tendres, notamment Stéphane, le directeur des ressources humaines. Alors qu’elle tente de s’éviter la prison, elle donne des informations à l’inspectrice sur les méthodes de la société. Un débat animé par les membres de l’association suivra après la projection. Durée du film: 1 heure 35. Tarifs: 3,50 à 7 euros. Infos au 05.55.22.41.69 et sur cinemarex.org.

  • Opéra au cinéma. Le Corsaire à 19h30 à Brive au cinéma CGR. De l’Opéra de Vienne. Inspiré par le poème épique de Lord Byron, Le Corsaire narre les aventures dans l’ancienne ville turque d’Andrinople du fougueux corsaire Conrad qui tombe amoureux de la belle Médora, pupille du marchand d’esclaves Lankedem et convoitée par le très puissant Pacha. Le Corsaire est un ballet classique qui multiplie les tableaux spectaculaires et féeriques. Objet de multiples versions, Le Corsaire est surtout devenu familier grâce à Jules Perrot puis à Marius Petipa et a acquis une célébrité mondiale au début des années 60 avec Margot Fonteyn et Rudolf Noureev qui rendront légendaire son fameux pas de deux. Il n’avait encore jamais été représenté dans son intégralité au Wiener Staatsoper avant que le directeur du ballet de l’Opéra de Vienne Manuel Legris n’entreprenne de redonner à cette œuvre une place à la hauteur de son importance dans l’histoire de la danse. Durée: 2 heures 20. Tarifs: 19 et 15 euros. Infos au 0.892.688.588 et sur cgrcinema.fr/brive.
  • Comédie. Panique en famille à 21h à Saint-Mexant à L’atelier des artistes. Par les auteurs de Adultère mode d’emploi et Amants à mi-temps. La famille n’est pas un long fleuve tranquille, mais on ne peut pas s’en passer. Vincent est chanteur lyrique… Il est au chômage, mais il est en passe de décrocher le premier rôle dans une comédie musicale à succès. Ce même jour, Samantha sa fille, avec qui il vit seul depuis la disparition prématurée de la maman, s’apprête à passer un concours important. Mais Samantha découvre qu’elle est enceinte de Mathieu, son prof de dix ans son aîné, qui a décidé de tout avouer au papa qui n’est au courant de rien. Sans la maman pour apaiser les tensions, les relations entre le père et sa fille sont conflictuelles malgré l’amour qu’ils ont l’un pour l’autre. Après un énième désaccord, Samantha décide de quitter son père pour prendre son indépendance. Mais un un événement complètement inattendu viendra mettre à mal cette journée qui s’annonçait déjà catastrophique et qui finira par devenir la journée la plus dingue de leur vie ! C’est une famille comme tant d’autres ou plutôt pas comme les autres… On se chamaille, on y règle parfois des comptes et on s’aime, mais on ne sait juste pas se le dire. Vous l’avez compris, ce n’est surtout pas une famille modèle. Durée: environ 1 heure 20. Tarifs: 15 et 13 euros (moins de 12 ans). Infos au 05.44.40.60.79 et sur atelier-des-artistes.fr. Également vendredi 12 et samedi 13 janvier ainsi que la semaine suivante jeudi 18, vendredi 19 et samedi 20 janvier.
  • Théâtre. Le quatrième mur à 21h au Théâtre de La Chélidoine à Estrade, Saint-Angel. Avec la Cie Mise en œuvre. D’après le livre de Sorj Chalandon , prix Goncourt des lycéens, prix Le Choix de l’Orient, prix des libraires du Québec. L’idée de Samuel était belle et folle : monter l’Antigone de Jean Anouilh à Beyrouth. Voler deux heures à la guerre, en prélevant dans chaque camp un fils ou une fille pour en faire des acteurs. Puis rassembler ces ennemis sur une scène de fortune, entre cour détruite et jardin saccagé. Samuel était grec. Juif, aussi. Mon frère en quelque sorte. Un jour, il m’a demandé de participer à cette trêve poétique. Il me l’a fait promettre, à moi, le petit théâtreux de patronage. Et je lui ai dit oui. Je suis allé à Beyrouth le 10 février 1982, main tendue à la paix. Avant que la guerre ne m’offre brutalement la sienne. Tarifs: 15 et 11 euros. Infos au 05.55.72.55.84 et sur lachelidoine.fr.
************

VENDREDI 12 JANVIER

  • ronde_petits_ecranLectures et comptines. La ronde des tout-petits à 10h à Brive à la médiathèque municipale. Pour les enfants de 1 à 3 ans. Une fois par mois (le deuxième vendredi), les bibliothécaires proposent des lectures de petites histoires, comptines et jeux de doigts, pour accompagner les tout-petits dans leur découverte du livre. “Parce que les livres relient, et parce que les livres, c’est bon pour les petits.” Places limitées à 10 enfants, durée 30 minutes. Inscriptions auprès du secteur jeunesse de la médiathèque. Durée: 30 minutes. Infos au 05.55.18.17.50 et sur mediatheque.brive.fr.
  • Conférence. La mutinerie des soldats russes à l’été 1917 à La Courtine en Creuse à 15h à Brive au cinéma Le Rex, bd. Koenig. Une conférence proposée par l’association Utatel et présentée par Jean-Paul Gady, secrétaire de l’association La Courine 1917. C’était il y a un siècle, en France au cœur de la Grande Guerre. 20 000 soldats russes combattaient sur le front en Champagne et après l’hécatombe du Chemin des Dames en avril 1917, ils se révoltèrent. Éloignés du front et encasernés au camp de la Courtine en Creuse fin juin de la même année, 10.000 d’entre eux s’y mutinèrent, exigeant de rentrer en Russie où la Révolution avait éclaté chassant le Tsar Nicolas II. Durée : 2 heures. Tarif : 5 euros, entrée libre pour les adhérents. Infos au 05.55.17.84.76 et sur utatel.com.
  • Vidéo libre. Le Sichuan, la province des Quatre Rivières à 18h30 et 20h30 à Brive au centre culturel, 31 avenue Jean-Jaurès. Un film d’Alain Fressange. Le Sichuan ou “province des 4 rivières” se situe au centre/sud de la Chine et couvre 485 000 km. D’une altitude de 300 à 700 m, la cuvette orientale est encadrée par une série de reliefs importants. Elle est dominée par le mont Gongga dont le sommet culmine à 7.556 m. Outre les paysages extraordinaires, le film montre les richesses culturelles : quartiers animés de très anciennes villes et villages, temples avec leur iconographie millénaire, peintures religieuses sur d’immenses falaises… Durée: 2 heures. Entrée gratuite. Infos au 05.55.74.20.51.
  • Soirée blues. Rolf Lott à partir de 21h au Maryland à Brive (13 rue Saint-Martin) avec l’association L’art en bar. A noter qu’en étant membre de l’association L’art en bar, vous bénéficiez d’une réduction sur les tarifs de plusieurs lieux culturels (Théâtre de la Grange, des Gavroches, Saison des 13 arches, centre culturel, cinéma Rex, CGR, Lendemains qui chantent, A corps danse, festival du cinéma de Brive). Infos au 05.55.17.10.78 et sur le site bar-le-maryland.fr. Également le lendemain samedi 13 janvier.
  • Théâtre jeune public. Le chat n’a que faire des souris mortes à 18h30 à Tulle au Théâtre des Sept collines. Dès 9 ans. Avec la compagnie Pour ainsi dire. Deux garçons assis au bord d’un lac. Hier ils étaient déjà là et demain ils y seront encore. Si y en n’a pas un qui se décide à faire quelque chose, ça peut durer longtemps comme ça. Sur les deux, on ne sait pas lequel est qui. L’un se dit le meilleur ami de l’autre, mais c’est plutôt l’autre qui n’arrive pas à se défaire de l’un. C’est une jeune fille sortie de « Dieu sait où ? » qui va les mettre au clair. En leur disant à tous les deux « Diable, que faites-vous là ? », l’un va croire qu’elle s’adresse directement à lui, et le voilà nommé tel qu’il est ! Car le diable adore qu’on le vouvoie. à travers la relation de deux adolescents contemplant, au travers un lac, le monde et le reflet d’eux-mêmes, Philippe Dorin et Sylviane Fortuny se livrent à une variation savoureuse sur les différents visages du diable. Qui est Le Diable ? Une source de tentation ? Notre part de subversion ? Notre excuse préférée pour se défaire d’une société bien-pensante ? Une chose est sûre, le diable adore le théâtre !Durée: 1 heure. Tarifs: de 21 à 5 euros. Infos au 05.55.26.99.10 et sur septcollines.com.
  • Comédie. Panique en famille à 21h à Saint-Mexant à L’atelier des artistes. Par les auteurs de Adultère mode d’emploi et Amants à mi-temps. La famille n’est pas un long fleuve tranquille, mais on ne peut pas s’en passer. Vincent est chanteur lyrique… Il est au chômage, mais il est en passe de décrocher le premier rôle dans une comédie musicale à succès. Ce même jour, Samantha sa fille, avec qui il vit seul depuis la disparition prématurée de la maman, s’apprête à passer un concours important. Mais Samantha découvre qu’elle est enceinte de Mathieu, son prof de dix ans son aîné, qui a décidé de tout avouer au papa qui n’est au courant de rien. Sans la maman pour apaiser les tensions, les relations entre le père et sa fille sont conflictuelles malgré l’amour qu’ils ont l’un pour l’autre. Après un énième désaccord, Samantha décide de quitter son père pour prendre son indépendance. Mais un un événement complètement inattendu viendra mettre à mal cette journée qui s’annonçait déjà catastrophique et qui finira par devenir la journée la plus dingue de leur vie ! C’est une famille comme tant d’autres ou plutôt pas comme les autres… On se chamaille, on y règle parfois des comptes et on s’aime, mais on ne sait juste pas se le dire. Vous l’avez compris, ce n’est surtout pas une famille modèle. Durée: environ 1 heure 20. Tarifs: 15 et 13 euros (moins de 12 ans). Infos au 05.44.40.60.79 et sur atelier-des-artistes.fr. Également samedi 13 janvier ainsi que la semaine suivante jeudi 18, vendredi 19 et samedi 20 janvier.
  • Théâtre. L’hiver, quelle tonalité ? à 21h au Théâtre de La Chélidoine à Lestrade (Saint-Angel). Avec la Cie Mise en œuvre. À la veille de prendre l’avion vers les scènes européennes où il doit se produire pour la première fois depuis de longues années, un chef d’orchestre argentin se souvient, tout au long d’une nuit d’insomnie, d’un premier voyage qui n’a jamais eu lieu… Comment faire pour résister à la douleur, à la peur ? En cherchant quelle est la tonalité de l’hiver. Le grand pianiste argentin Miguel Angel Estrella a été emprisonné sous la dictature militaire argentine en 1977. Il est devenu « un disparu » parmi tant d’autres. Grâce à une vaste campagne internationale de solidarité il a été libéré en 1980. Durant sa détention il a continué à jouer sur un clavier muet en carton… À lui, à tous les autres qu’ils aient eu ou non la force de résister à la persécution en chantant, dansant, dessinant, écrivant ou rêvant encore et toujours à leurs amours. Tarifs: 15 et 11 euros. Infos au 05.55.72.55.84 et sur lachelidoine.fr.
************

SAMEDI 13 JANVIER

  • 600x300-livre_jeunesse4La Ronde des histoires à 10h30 à Brive à la médiathèque municipale, secteur jeunesse. Public de 3 à 8 ans. Chaque deuxième samedi du mois, les bibliothécaires convient les enfants à une séance de lecture. Durée: 45 min. Entrée libre. Infos au 05.55.18.17.50 et sur mediatheque.brive.fr.
  • Conférence autour de la médecine chinoise à 11h et 15h à Brive à Cultura Centre, 9 avenue de Paris. Une conférence et discussion ouverte autour de la médecine chinoise avec Marion Burdy, médecin chinois. Infos au 05.55.92.17.53.
  • Ciné goûter. Polichinelle et les contes merveilleux à 16h à Brive au cinéma Le Rex, bd. Kœnig. Une séance pour Épiphanie à partir de 5 ans. L’univers fantastique de Gianini et Luzzati. Ce programme de 4 courts métrages emmène les enfants dans un monde haut en couleurs où se mêlent magie des contes et aventures merveilleuses. Du courage et de l’audace sont au rendez-vous avec Polichinelle et ses amis. Durée: environ 1 heure. Tarifs: 5 euros comprenant la séance, l’animation et le goûter; 20 euros les 5 séances; tarif de groupe à partir de 15 enfants de 4 euros/personne. Infos au 05.55.22.41.69et sur cinemarex.org.
  • Musique. Gisela Joao. Nua à 20h30 à Brive au Théâtre municipal. Une grande Fadista. Son premier album sort en juillet 2013 et est un réel coup de foudre pour la presse, les critiques, le public. Deux semaines après sa sortie, Gisela João est au top des Meilleurs albums portugais. Considéré comme le plus important premier album d’une artiste portugaise du 21e siècle, ce disque est un fait marquant dans l’histoire du fado contemporain. Sans détours ni artifices, il concilie l’authenticité, la pureté originelle du fado à la contemporanéité d’une musique urbaine. La chanteuse vit ce fado avec profondeur, retenant quelquefois sa puissance vocale dans un doux murmure pour la libérer enfin dans un déchaînement passionné. Intense, l’artiste livre une musique fervente, humaine, parcourue de frissons.Nua  rend hommage à ses plus grandes idoles musicales – Amalia Rodrigues, Beatriz da Conceição, Argentina Santos, Chavela Vargas et Cartola – et met en musique les mots de certains poètes contemporains, tels que la rappeuse portugaise Capicua ou la poète Ana Sofia Paiva. Durée: 1 heure 30. Tarifs: de 21 à 5 euros. Infos au 05.55.24.62.22 et sur le site lestreizearches.com.

  • Concert à 20h30 à Brive à en l’église des Rosiers. Le chœur Chante Brive dirigé par Christelle Peyrodes, reçoit l’Orchestre traditionnel des cordes d’argent de Saint-Pétersbourg sous la direction de Sacha Afanasyev. L’orchestre russe est composé d’une trentaine de musiciens, âgés de 18 à 25 ans, sélectionnés parmi les meilleurs de leur conservatoire. Tarifs: 13 euros sur la billetterie chantebrive.fr, 15 euros sur place et gratuit pour les moins de 12 ans. Infos sur chantebrive.fr ou auprès de Brive tourisme au 05.55.24.08.80.
  • Soirée blues. Rolf Lott à partir de 21h au Maryland à Brive (13 rue Saint-Martin) avec l’association L’art en bar. A noter qu’en étant membre de l’association L’art en bar, vous bénéficiez d’une réduction sur les tarifs de plusieurs lieux culturels (Théâtre de la Grange, des Gavroches, Saison des 13 arches, centre culturel, cinéma Rex, CGR, Lendemains qui chantent, A corps danse, festival du cinéma de Brive). Infos au 05.55.17.10.78 et sur le site bar-le-maryland.fr.

  • Musiques actuelles. Les Humeurs cérébrales à 20h30 à Tulle aux Lendemains qui chantent. Les Humeurs cérébrales vont travailler à fond sur la mise en scène de leur nouveau spectacle pendant cinq jours de résidence sur le grand plateau des Lendemains. C’est l’occasion de présenter lors de leur concert de fin de résidence leur nouvel album sorti en décembre 2017 La Nostalgie, c’est plus ce que c’était… Le groupe propose un spectacle éclectique, théâtralisé avec une énergie débordante et un humour décalé. Son univers unique entre celtique, chanson française, rock, médiéval, ripaille pirate et musique irlandaise saura inviter dans la joie et la bonne humeur tous les spectateurs. Au-delà d’un concert, Les humeurs cérébrales vous invitent à un spectacle en interaction constante. Tarif: 10,50 euros en location. Infos au 05.55.26.09.50 et sur deslendemainsquichantent.org.

  • Comédie. Panique en famille à 21h à Saint-Mexant à L’atelier des artistes. Par les auteurs de Adultère mode d’emploi et Amants à mi-temps. La famille n’est pas un long fleuve tranquille, mais on ne peut pas s’en passer. Vincent est chanteur lyrique… Il est au chômage, mais il est en passe de décrocher le premier rôle dans une comédie musicale à succès. Ce même jour, Samantha sa fille, avec qui il vit seul depuis la disparition prématurée de la maman, s’apprête à passer un concours important. Mais Samantha découvre qu’elle est enceinte de Mathieu, son prof de dix ans son aîné, qui a décidé de tout avouer au papa qui n’est au courant de rien. Sans la maman pour apaiser les tensions, les relations entre le père et sa fille sont conflictuelles malgré l’amour qu’ils ont l’un pour l’autre. Après un énième désaccord, Samantha décide de quitter son père pour prendre son indépendance. Mais un un événement complètement inattendu viendra mettre à mal cette journée qui s’annonçait déjà catastrophique et qui finira par devenir la journée la plus dingue de leur vie ! C’est une famille comme tant d’autres ou plutôt pas comme les autres… On se chamaille, on y règle parfois des comptes et on s’aime, mais on ne sait juste pas se le dire. Vous l’avez compris, ce n’est surtout pas une famille modèle. Durée: environ 1 heure 20. Tarifs: 15 et 13 euros (moins de 12 ans). Infos au 05.44.40.60.79 et sur atelier-des-artistes.fr. Également la semaine suivante jeudi 18, vendredi 19 et samedi 20 janvier.

************

LES EXPOS A VOIR

  • Roger Laplénie ou le paysage intimiste à Brive au musée Labenche, salles d’exposition temporaire. Une rétrospective de ce peintre (1911-1995) natif de Brive. Roger Laplénie passa l’essentiel de sa vie dans la cité gaillarde où il repose aujourd’hui. Travailleur acharné, cet artiste productif, bienveillant et apprécié de tous était profondément épris de notre région et la représenta abondamment. S’il est connu essentiellement pour ses paysages “néo-impressionnistes”, il s’essaya aussi tout au long de sa vie à d’autres genres et à d’autres styles, dans sa quête d’une perfection artistique à laquelle il aspirait. Impliqué dans de nombreuses associations, celui qui fut également professeur de dessin et de peinture n’a jamais ménagé sa peine pour faire partager au plus grand nombre son amour de la l’art et de la nature et pour encourager des vocations, laissant ainsi un souvenir vivace dans notre ville où un square porte même son nom. L’art était, selon ses propres mots, “une raison de vivre, un refuge parmi toutes (l)es vilenies de la vie actuelle”. Toutefois, timide à l’extrême – ce qui fut un frein à la reconnaissance qu’il méritait -, Roger Laplénie reste par certains aspects un mystère, même pour les personnes qui ont eu la chance de le connaître. L’exposition est accompagnée d’un catalogue. Entrée libre. Volet en salle d’expositions temporaires : du lundi au samedi de 12h à 18h ; le dimanche de 15h à 18h ; fermeture le mardi. Volet en salle permanente: tous les jours, sauf le mardi, de 14h à 18h. Infos au 05.55.18.17.70 et sur museelabenche.brive.fr. Jusqu’au 19 mars 2018.
  • Backwards into the future à Brive au centre culturel, 31 avenue Jean-Jaurès. À partir du 8 janvier avec vernissage le jeudi 11 à 18h30. Une exposition des œuvres de Sêma Lao. Le centre culturel présente en ce début d’année les œuvres d’une artiste de renommée internationale. Sêma Lao a en effet signé de son art les murs de plusieurs villes (Londres, Paris, Glasgow, Limoges, La Rochelle, Cherbourg, Castellonorato, Nantes…) et exposé ses toiles dans de nombreux lieux. Des peintures d’une rare expressivité au style singulier qui utilisent toutes les palettes de couleurs sans aucune fausse note. Des portraits tout simplement sublimes où le regard capté est alors transporté par la prouesse technique et émotionnelle qui se dégagent de l’œuvre. Une artiste coup de cœur, hors du commun aux multiples facettes qui peint avec justesse et force des portraits émouvants et sensibles. Artiste peintre autodidacte d’origine sino-allemande, Sêma Lao réside à Limoges. Au fil des années, son chemin a été ponctué de découvertes plastiques et techniques. De multiples rencontres surtout, qui lui ont permis d’acquérir de la maturité et d’avancer. Entrée gratuite. Ouvert en semaine de 9h à 12h et de 14h à 19h, samedi de 10h à 12h et 14h à 19h. Entrée libre. Infos au 05.55.74.20.51. Jusqu’au 31 janvier 2018.
  • Les affiches de la propagande à Brive au centre Edmond Michelet, 4 rue Champanatier. À partir du 8 janvier. Parmi les moyens de propagande employés durant la Seconde Guerre mondiale, l’affiche tint une place importante, et fut largement utilisée entre 1940 et 1944 par le régime de Vichy et les autorités allemandes. Différents thèmes sont abordés dans cette sélection d’affiches de propagande. Entrée libre et gratuite. Horaires d’ouverture: du lundi au samedi de 13h à 18h. Infos au 05.55.74.06.08 et sur museemichelet.brive.fr. Jusqu’au 28 avril 2018.
  • Armand Chassaing alias Mandou à Tulle au Musée des armes. Devoir de mémoire avec ce portrait d’un résistant du corps franc de Tulle de l’Armée secrète. Cette exposition met en lumière six années de la vie d’un Corrézien, Armand Chassaing (1913-1997). De l’année 1939 où jeune officier il est confronté à la guerre et à l’effondrement de 1940 jusqu’aux évènements qui menèrent à la Libération, elle retrace son parcours en tentant d’éclairer l’enchaînement des faits qui amène l’homme, militaire de carrière, à agir en s’évadant lorsqu’il est prisonnier de guerre puis en prenant le maquis dans le secteur de Marcillac-la-Croisille avant de rejoindre l’AS. En 1984, alors que beaucoup de résistants ont choisi le silence, il entreprend de rédiger ses mémoires pour ses fils Patrick et Laurent Chassaing. A partir de premières notes rédigées sur un petit carnet tenu dès sa captivité et intitulé « Ton oeuvre est à toi », son récit autobiographique sous forme de Journal de Marche est livré dans des cahiers manuscrits. Héritiers de cette mémoire familiale, ses fils se sont engagés dans une démarche de transmission, publiant la transcription de ces cahiers (Editions Mille Sources, 2016) et proposant à la Ville trois donations.Entrée libre. Ouvert du lundi au vendredi de 10h à 13h et de 14h à 18h30 (fermé le mardi), ouvert également le 1er dimanche du mois. Infos au 05.55.26.22.15. Jusqu’au 24 février 2018.

 

Marie Christine MALSOUTE

Marie Christine MALSOUTE

Laisser un commentaire