L'actualité en continu du pays de Brive


Vos sorties de la semaine

MARDI 16 JANVIER 2018

  • Atelier de langue occitane à 17h30 à Brive, aux archives municipales, 15 rue du docteur Massénat. Un atelier de pratique de la langue proposé chaque mardi par l’Institut d’études occitanes du Limousin en partenariat avec les archives municipales. Durée: 1 heure 30. Entrée libre et gratuite. Infos au 05.55.18.18.50 et sur archives.brive.fr.
  • Danse. Bleu à 20h30 à Tulle au Théâtre des Sept collines. Bleu. Avec La Zampa. Couleur aux mille nuances, une exploration sensuelle des âmes, avant de plonger dans la nuit profonde. Retrouver les significations de cette couleur, du blue jean des travailleurs au bleu de la noblesse… La Zampa s’empare de cette palette aux nuances infinies dans un duo dansé. Les danseuses évoluent dans un cube de tulle, voile ténu entre les corps et les spectateurs, témoins d’une intimité feutrée. De cet espace restreint, naît une inventivité du mouvement, le cube tout entier est un terrain de jeu : corps contraints, suspendus, fusionnels. Le spectateur assiste alors au surgissement de tableaux mouvants : créatures fantastiques sous des monticules de tissus, corps dénudés baignés de lumière bleutée… musique envoûtante qui distord le temps. Une invitation à un voyage perceptif et sensoriel. Avec Bleu, La Zampa impose une nouvelle fois son style singulier, une respiration créatrice devenue indispensable. Durée: 50 min. Tarifs: de 21 à 5 euros. Infos au 05.55.26.99.10 et sur septcollines.com.

************

MERCREDI 17 JANVIER

  • Dédicace Serena Fisseau à 15h30 à Brive à la librairie La Baignoire d’Archimède, 21 rue Farro. Magie de la voix. Une rencontre avec Serena Fisseau, auteur du livre disque Nouchka et la grande question, qui sert également de présentation à son spectacle éponyme qui sera joué vendredi 19 janvier à 20h30 au Théâtre dans le cadre de la saison des Treize Arches. Un conte musical où se mêlent chanson et voix parlée. Infos au 05.55.23.93.67 et sur labaignoiredarchimede.com.

************

JEUDI 18 JANVIER

  • Concert jazz. Quartet New Fly à 20h45 à Brive, à l’auditorium Francis Poulenc. Le Jazz Club 19100 accueille le quartet New Fly de Julien Bertrand pour un jazz en « effervescence ». Julien Bertrand est un des grands trompettistes du jazz actuel. Après des études de musique classique, il s’oriente rapidement vers le jazz et l’improvisation au CNR de Chambéry et participe à !a diffusion du jazz sur Lyon. Avec la création de sa formation, le Julien Bertrand Quintet, il s’impose comme l’un des meilleurs trompettistes de sa génération, à travers de nombreux festivals, tout en collaborant à d’autres projets avec des musiciens tels que le pianiste américain Joël Holmes. En 2016, il crée une nouvelle formation, ce Quartet New Fly. C’est avec cette formation qu’il va fait découvrir certaines de ses nouvelles compositions. Il sera accompagné par Marc Cabrera au piano, François Gallix à la contrebasse et Arthur Declerc à la batterie. Un jazz moderne très riche et très accessible avec des chorus d’une grande créativité. Tarifs: 15 euros 12 euros pour les adhérents et 5 pour les étudiants. Infos et réservations au 06.19.09.09.55 ou 06.46.77.36.71.

  • Soirée Alogot jazz avec Swing Dandy à partir de 21h au Maryland à Brive (13 rue Saint-Martin) avec l’association L’art en bar. Des standards du jazz A noter qu’en étant membre de l’association L’art en bar, vous bénéficiez d’une réduction sur les tarifs de plusieurs lieux culturels (Théâtre de la Grange, des Gavroches, Saison des 13 arches, centre culturel, cinéma Rex, CGR, Lendemains qui chantent, A corps danse, festival du cinéma de Brive). Infos au 05.55.17.10.78 et sur le site bar-le-maryland.fr.

  • Théâtre. La Cerisaie à 20h30 à Tulle au Théâtre des Sept collines. La compagnie Christian Benedetti sert une mise en scène haletante et moderne qui dépoussière le théâtre de Tchekhov. À travers cette Cerisaie, propriété sur le point d’être vendue aux enchères, se joue un véritable concentré des relations humaines : familiales, sentimentales, domestiques et économiques. Si La Cerisaie traite du renoncement et du chagrin, Christian Benedetti, en fin connaisseur de l’œuvre de Tchekhov, parvient à révéler son potentiel comique, inhérent à l’écriture et à l’humour brut du dramaturge russe. Le metteur en scène nous fait entendre toute la musicalité de cette partition chorale épurée et aiguisée. La complexité et la profondeur des personnages se déploient sur un plateau dépouillé, laissant toute la place à la subtilité du texte et à l’énergie électrique d’une troupe d’acteurs au sommet. L’interprétation, sans excès de psychologie, est d’une grande maîtrise. La pièce apparaît telle qu’elle est, un chef-d’œuvre moderne, entre drame et comédie. Durée: 1 heure 30. Tarifs: de 21 à 5 euros. Infos au 05.55.26.99.10 et sur septcollines.com.
  • Comédie. Panique en famille à 21h à Saint-Mexant à L’atelier des artistes. Par les auteurs de Adultère mode d’emploi et Amants à mi-temps. La famille n’est pas un long fleuve tranquille, mais on ne peut pas s’en passer. Vincent est chanteur lyrique… Il est au chômage, mais il est en passe de décrocher le premier rôle dans une comédie musicale à succès. Ce même jour, Samantha sa fille, avec qui il vit seul depuis la disparition prématurée de la maman, s’apprête à passer un concours important. Mais Samantha découvre qu’elle est enceinte de Mathieu, son prof de dix ans son aîné, qui a décidé de tout avouer au papa qui n’est au courant de rien. Sans la maman pour apaiser les tensions, les relations entre le père et sa fille sont conflictuelles malgré l’amour qu’ils ont l’un pour l’autre. Après un énième désaccord, Samantha décide de quitter son père pour prendre son indépendance. Mais un un événement complètement inattendu viendra mettre à mal cette journée qui s’annonçait déjà catastrophique et qui finira par devenir la journée la plus dingue de leur vie ! C’est une famille comme tant d’autres ou plutôt pas comme les autres… On se chamaille, on y règle parfois des comptes et on s’aime, mais on ne sait juste pas se le dire. Vous l’avez compris, ce n’est surtout pas une famille modèle. Durée: environ 1 heure 20. Tarifs: 15 et 13 euros (moins de 12 ans). Infos au 05.44.40.60.79 et sur atelier-des-artistes.fr. Également vendredi 19 et samedi 20 janvier.
************

VENDREDI 19 JANVIER

  • Spectacle débat à 19h30 à Brive au cnetre socioculturel Raoul Dautry aux Chapélies. Un spectacle suivi d’un débat sur le thème « Sa place dans la société » avec l’intervention du champion du monde de boxe Mahyar Monshipour. Retiré de la boxe depuis mars 2006, ce boxeur d’origine iranienne, champion de France puis d’Europe et du monde à six reprises dans la catégorie des super-coq, offre l’exemple d’une reconversion réussie. Depuis l’arrêt de sa carrière, Mahyar Monshipour ne chôme pas. En plus de son travail au conseil général de la Vienne – dans le cadre duquel il mène une action d’insertion par le sport – et de quelques interventions à Canal+ en tant que consultant, il consacre beaucoup de temps à son association France-Bam, qu’il a créée en décembre 2003 après le tremblement de terre meurtrier qui a frappé la ville iranienne. Entrée libre. Infos au 05.55.23.02.78.
  • Conte musical jeune public. Nouchka et la grande question à 20h30 à Brive au Théâtre municipal. Tout public dès 7 ans. Un conte de Serena Fisseau. Avec La Lune dans les pieds. Quelque part dans la vie, il y avait une enfant sans bruit. Quelque part dans la vie, il y avait une enfant sans voix, emprisonnée dans ses pourquoi. Elle s’appelait Nouchka. On lui avait volé son papa. Elle aurait pu rester comme ça, perdue, toute fragile, toute menue, les yeux baissés, à tordre les manches de sa veste à rayures. Oui longtemps elle aurait pu… Porté par Serena Fisseau, Nouchka et la grande question est un conte musical où se mêlent chansons et voix parlée. Accompagnée par le violoncelle inventif et sensible de Valentin Mussou, et les percussions subtiles et chaleureuses de Fred Soul – déjà complice de D’une île à l’autre -, Serena Fisseau y dessine une méditation délicate sur l’éclosion d’un être, avec ses plaies et ses bosses, dans le tumulte du monde. Durée: 50 min. Tarif unique 8 euros. Infos au 05.55.24.62.22 et sur le site lestreizearches.com. À noter une rencontre avec Serena Fisseau mercredi 17 janvier à 15h30 à la librairie La Baignoire d’Archimède.

  • Soirée vocale à 20h30 à Brive au Stadium café bowling, 6 avenue Léo Lagrange. Une soirée consacrée au répertoire français, avec Univox et French Lovers. Infos sur la page Facebook, au 06.85.67.72.81 ou 06.20.69.34.63.
  • Cinéma. Soirée débat. L’intelligence des arbres à 21h à Brive au cinéma Le Rex, bd. Kœnig. En présence de Quentin Delorme, président de l’Association pour l’interaction entre les forestiers. Un documentaire allemand de Julia Dordel et Guido Tölke. Un forestier en Allemagne, Peter Wohlleben, a observé que les arbres de sa région communiquent les uns avec les autres en s’occupant avec amour de leur progéniture, de leurs anciens et des arbres voisins quand ils sont malades. Il a écrit le bestseller « La Vie Secrète des Arbres » (vendu à plus d’1 million d’exemplaires) qui a émerveillé les amoureux de la nature. Ses affirmations ont été confirmées par des scientifiques à l’Université du « British Columbia » au Canada. Ce documentaire montre le travail minutieux et passionnant des scientifiques, nécessaire à la compréhension des interactions entre les arbres ainsi que les conséquences de cette découverte. Durée du film: 1 heure 20. Tarifs: 3,50 à 7 euros. Infos au 05.55.22.41.69 et sur cinemarex.org.

  • Soirée session acoustique musique irlandaise à partir de 21h au Maryland à Brive (13 rue Saint-Martin) avec l’association L’art en bar. A noter qu’en étant membre de l’association L’art en bar, vous bénéficiez d’une réduction sur les tarifs de plusieurs lieux culturels (Théâtre de la Grange, des Gavroches, Saison des 13 arches, centre culturel, cinéma Rex, CGR, Lendemains qui chantent, A corps danse, festival du cinéma de Brive). Infos au 05.55.17.10.78 et sur le site bar-le-maryland.fr.
  • Comédie. Panique en famille à 21h à Saint-Mexant à L’atelier des artistes. Par les auteurs de Adultère mode d’emploi et Amants à mi-temps. La famille n’est pas un long fleuve tranquille, mais on ne peut pas s’en passer. Vincent est chanteur lyrique… Il est au chômage, mais il est en passe de décrocher le premier rôle dans une comédie musicale à succès. Ce même jour, Samantha sa fille, avec qui il vit seul depuis la disparition prématurée de la maman, s’apprête à passer un concours important. Mais Samantha découvre qu’elle est enceinte de Mathieu, son prof de dix ans son aîné, qui a décidé de tout avouer au papa qui n’est au courant de rien. Sans la maman pour apaiser les tensions, les relations entre le père et sa fille sont conflictuelles malgré l’amour qu’ils ont l’un pour l’autre. Après un énième désaccord, Samantha décide de quitter son père pour prendre son indépendance. Mais un un événement complètement inattendu viendra mettre à mal cette journée qui s’annonçait déjà catastrophique et qui finira par devenir la journée la plus dingue de leur vie ! C’est une famille comme tant d’autres ou plutôt pas comme les autres… On se chamaille, on y règle parfois des comptes et on s’aime, mais on ne sait juste pas se le dire. Vous l’avez compris, ce n’est surtout pas une famille modèle. Durée: environ 1 heure 20. Tarifs: 15 et 13 euros (moins de 12 ans). Infos au 05.44.40.60.79 et sur atelier-des-artistes.fr. Également samedi 20 janvier.
************

SAMEDI 20 JANVIER

  • Café tricot à 14h à Brive au centre culturel, 31 avenue Jean-Jaurès. Un moment convivial et l’occasion de faire de nouvelles rencontres autour du tricot et de la couture, c’est tendance et ça a lieu chaque 3e samedi du mois. Un ouvrage, un café, un échange… il n’y a pas d’âge pour venir monter les mailles à l’endroit à l’envers. L’idée, favoriser les échanges entre les générations et cultiver du lien social. Chacune apporte l’ouvrage qui lui plaît, ou n’apporte rien, passe simplement boire un café, échanger… Jusqu’à 18h. Infos au 05.55.74.20.51.
  • Visite insolite du musée de 14h30 à 16h30 à Brive au musée Labenche. Aborder une œuvre par le mouvement, telle est la proposition de ces nouvelles « visites dansées ». Le temps d’un atelier chorégraphique, une danseuse vous propose de découvrir et ressentir la matière « corps-espace ». Ensuite une historienne de l’art vous emmène en visite pour vous faire découvrir quelques œuvres choisies. À l’issue de la conférence, c’est à vous de jouer: quelle œuvre a bien pu servir de support à la proposition de visite dansée? Cette visite s’adresse à tous à partir de 7 ans. Vous pouvez venir seul, en famille, entre amis. Tarif: 3 euros pour les étudiants et moins de 18 ans, 6 euros pour les adultes. Infos au 05.55.18.17.70 et sur museelabenche.brive.fr.
  • Conférence. Domotique, la maison du 21e siècle à 16h à Brive, au usée Labenche, salle des conférences. Une animation proposée par l’association Arts et liens. Entrée libre. Infos au 06.27.83.95.69 ou sur lesartsetliens.free.fr.
  • Soirée Session rock à partir de 21h au Maryland à Brive (13 rue Saint-Martin) avec l’association L’art en bar. A noter qu’en étant membre de l’association L’art en bar, vous bénéficiez d’une réduction sur les tarifs de plusieurs lieux culturels (Théâtre de la Grange, des Gavroches, Saison des 13 arches, centre culturel, cinéma Rex, CGR, Lendemains qui chantent, A corps danse, festival du cinéma de Brive). Infos au 05.55.17.10.78 et sur le site bar-le-maryland.fr.
  • Comédie. Panique en famille à 21h à Saint-Mexant à L’atelier des artistes. Par les auteurs de Adultère mode d’emploi et Amants à mi-temps. La famille n’est pas un long fleuve tranquille, mais on ne peut pas s’en passer. Vincent est chanteur lyrique… Il est au chômage, mais il est en passe de décrocher le premier rôle dans une comédie musicale à succès. Ce même jour, Samantha sa fille, avec qui il vit seul depuis la disparition prématurée de la maman, s’apprête à passer un concours important. Mais Samantha découvre qu’elle est enceinte de Mathieu, son prof de dix ans son aîné, qui a décidé de tout avouer au papa qui n’est au courant de rien. Sans la maman pour apaiser les tensions, les relations entre le père et sa fille sont conflictuelles malgré l’amour qu’ils ont l’un pour l’autre. Après un énième désaccord, Samantha décide de quitter son père pour prendre son indépendance. Mais un un événement complètement inattendu viendra mettre à mal cette journée qui s’annonçait déjà catastrophique et qui finira par devenir la journée la plus dingue de leur vie ! C’est une famille comme tant d’autres ou plutôt pas comme les autres… On se chamaille, on y règle parfois des comptes et on s’aime, mais on ne sait juste pas se le dire. Vous l’avez compris, ce n’est surtout pas une famille modèle. Durée: environ 1 heure 20. Tarifs: 15 et 13 euros (moins de 12 ans). Infos au 05.44.40.60.79 et sur atelier-des-artistes.fr.

************

DIMANCHE 21 JANVIER

  • Ballet au cinéma. Roméo et Juliette à 16h à Brive au cinéma Le Rex, bd Kœnig. En direct de Moscou et en haute définition. Une nouvelle production de l’œuvre de William Shakespeare. Alexeï Ratmansky, ancien directeur artistique du Ballet du Bolchoï, met en scène sa production du classique de Shakespeare pour la première fois au Bolchoï et au cinéma, dans une lecture théâtrale et originale. Avec la partition célèbre de Sergueï Prokofiev, son talent de virtuose retrace le drame des amants de Vérone au plus proche du récit. Le synopsis: à Vérone, Roméo et Juliette s’aiment d’un amour interdit tandis que leurs familles respectives, les Montaigu et les Capulet, s’affrontent dans une rivalité à la résolution tragique… Durée: 2 heures 30. Tarifs: 23 et 17 euros, pour les moins de 14 ans tarif à 10 euros. Infos au 05.55.22.41.69 et sur cinemarex.org.

************

LES EXPOS A VOIR

  • Roger Laplénie ou le paysage intimiste à Brive au musée Labenche, salles d’exposition temporaire. Une rétrospective de ce peintre (1911-1995) natif de Brive. Roger Laplénie passa l’essentiel de sa vie dans la cité gaillarde où il repose aujourd’hui. Travailleur acharné, cet artiste productif, bienveillant et apprécié de tous était profondément épris de notre région et la représenta abondamment. S’il est connu essentiellement pour ses paysages « néo-impressionnistes », il s’essaya aussi tout au long de sa vie à d’autres genres et à d’autres styles, dans sa quête d’une perfection artistique à laquelle il aspirait. Impliqué dans de nombreuses associations, celui qui fut également professeur de dessin et de peinture n’a jamais ménagé sa peine pour faire partager au plus grand nombre son amour de la l’art et de la nature et pour encourager des vocations, laissant ainsi un souvenir vivace dans notre ville où un square porte même son nom. L’art était, selon ses propres mots, « une raison de vivre, un refuge parmi toutes (l)es vilenies de la vie actuelle ». Toutefois, timide à l’extrême – ce qui fut un frein à la reconnaissance qu’il méritait -, Roger Laplénie reste par certains aspects un mystère, même pour les personnes qui ont eu la chance de le connaître. L’exposition est accompagnée d’un catalogue. Entrée libre. Volet en salle d’expositions temporaires : du lundi au samedi de 12h à 18h ; le dimanche de 15h à 18h ; fermeture le mardi. Volet en salle permanente: tous les jours, sauf le mardi, de 14h à 18h. Infos au 05.55.18.17.70 et sur museelabenche.brive.fr. Jusqu’au 19 mars 2018.
  • Backwards into the future à Brive au centre culturel, 31 avenue Jean-Jaurès. Une exposition des œuvres de Sêma Lao. Le centre culturel présente en ce début d’année les œuvres d’une artiste de renommée internationale. Sêma Lao a en effet signé de son art les murs de plusieurs villes (Londres, Paris, Glasgow, Limoges, La Rochelle, Cherbourg, Castellonorato, Nantes…) et exposé ses toiles dans de nombreux lieux. Des peintures d’une rare expressivité au style singulier qui utilisent toutes les palettes de couleurs sans aucune fausse note. Des portraits tout simplement sublimes où le regard capté est alors transporté par la prouesse technique et émotionnelle qui se dégagent de l’œuvre. Une artiste coup de cœur, hors du commun aux multiples facettes qui peint avec justesse et force des portraits émouvants et sensibles. Artiste peintre autodidacte d’origine sino-allemande, Sêma Lao réside à Limoges. Au fil des années, son chemin a été ponctué de découvertes plastiques et techniques. De multiples rencontres surtout, qui lui ont permis d’acquérir de la maturité et d’avancer. Entrée gratuite. Ouvert en semaine de 9h à 12h et de 14h à 19h, samedi de 10h à 12h et 14h à 19h. Entrée libre. Infos au 05.55.74.20.51. Jusqu’au 31 janvier 2018.
  • Les affiches de la propagande à Brive au centre Edmond Michelet, 4 rue Champanatier. Parmi les moyens de propagande employés durant la Seconde Guerre mondiale, l’affiche tint une place importante, et fut largement utilisée entre 1940 et 1944 par le régime de Vichy et les autorités allemandes. Différents thèmes sont abordés dans cette sélection d’affiches de propagande. Entrée libre et gratuite. Horaires d’ouverture: du lundi au samedi de 13h à 18h. Infos au 05.55.74.06.08 et sur museemichelet.brive.fr. Jusqu’au 28 avril 2018.
  • Les dessins de BaBa à Brive au centre municipal d’arts plastiques, 31 avenue Jean-Jaurès. À partir du lundi 15 janvier avec vernissage à 18h. L’Association Brive amateurs Beaux-arts a choisi pour sa nouvelle exposition de réunir des dessins réalisés par une vingtaine de ses adhérents. Tous les outils traditionnels du dessin: crayon, feutres, craie, stylo à bille, fusain, encre, pastel, se sont mis au service des portraits, des paysages, des nus, des natures mortes, formant des compositions figuratives ou abstraites. La gravure est également mise en valeur, de même que l’informatique où les logiciels de traitement d’image apportent une aide précieuse à la création. Une exposition où noir et couleur rythment la visite. Les œuvres présentées sont soit des créations personnelles des membres de l’association, soit des travaux d’ateliers réalisés dans le cadre des cours du Centre d’arts plastiques. Entrée libre aux horaires d’ouverture du centre. Jusqu’au 2 février 2018.
  • Armand Chassaing alias Mandou à Tulle au Musée des armes. Devoir de mémoire avec ce portrait d’un résistant du corps franc de Tulle de l’Armée secrète. Cette exposition met en lumière six années de la vie d’un Corrézien, Armand Chassaing (1913-1997). De l’année 1939 où jeune officier il est confronté à la guerre et à l’effondrement de 1940 jusqu’aux évènements qui menèrent à la Libération, elle retrace son parcours en tentant d’éclairer l’enchaînement des faits qui amène l’homme, militaire de carrière, à agir en s’évadant lorsqu’il est prisonnier de guerre puis en prenant le maquis dans le secteur de Marcillac-la-Croisille avant de rejoindre l’AS. En 1984, alors que beaucoup de résistants ont choisi le silence, il entreprend de rédiger ses mémoires pour ses fils Patrick et Laurent Chassaing. A partir de premières notes rédigées sur un petit carnet tenu dès sa captivité et intitulé « Ton oeuvre est à toi », son récit autobiographique sous forme de Journal de Marche est livré dans des cahiers manuscrits. Héritiers de cette mémoire familiale, ses fils se sont engagés dans une démarche de transmission, publiant la transcription de ces cahiers (Editions Mille Sources, 2016) et proposant à la Ville trois donations.Entrée libre. Ouvert du lundi au vendredi de 10h à 13h et de 14h à 18h30 (fermé le mardi), ouvert également le 1er dimanche du mois. Infos au 05.55.26.22.15. Jusqu’au 24 février 2018.